Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Iron Man 3 : Le pire et le meilleur de Robert Downey Jr

Le pire et le meilleur de Robert Downey Jr.
Le pire et le meilleur de Robert Downey Jr.

Robert Downey Jr., c'est l'acteur revenu de loin, l'ex-maudit d'Hollywood qui brasse aujourd'hui des millions de dollars et cumule les entrées au box-office. C'est aussi un acteur de génie au style bien personnel sur le tapis rouge, un amoureux des lunettes colorées aux colorations improbables. Alors qu'"Iron Man 3" sort aujourd'hui en salle (découvrez notre critique du film) et s'annonce comme un nouveau carton, zoom sur le pire et le meilleur de Robert Downey Jr.

Aujourd'hui, Robert Downey Jr., c'est Iron Man et Sherlock Holmes sur le grand écran. Deux rôles forts, deux rôles-titres qui ont fait de lui - et grâce à son talent et son second degré implacable - l'un des acteurs les plus bankable d'Hollywood. Et pourtant, l'homme revient de loin.

Certains se rappellent de lui dans "Ally McBeal" au début des années 2000. Trente ans avant, l'acteur faisait ses débuts à l'écran, dans un film réalisé par son père. Après avoir abandonné l'université, il multiplie les rôles, jusqu'à donner la répliquer à Mel Gibson ("America") et d'autres grands noms du cinéma. Sa partition dans "Chaplin", à 27 ans, lui vaut d'être nommé à l'Oscar du meilleur rôle masculin, qui lui échappera.

Acteur prometteur, Robert Downey Jr. peine avec ses démons, drogue et alcool, qui le conduisent de séjour en prison en cure de désintox. Hollywood et le public le pensent perdu et on rechigne à travailler avec cet électron libre au fond du trou. Finalement, c'est une rencontre qui sauvera l'acteur - et sa carrière. Il croise la route de Susan Nicole Levin, une productrice de cinéma qui se prend d'affection pour son air de gamin un peu étrange. Huit années de mariage plus tard, l'acteur est au sommet de son art.

Après des films remarqués comme "Kiss Kiss Bang Bang", "Good Night and Good Luck" ou encore "Zodiac", il concourt à nouveau à l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour "Tonnerre sous les Tropiques" de Ben Stiller. Puis, en 2009, Guy Ritchie lui confie le rôle de Sherlock Holmes dans la version punchy des aventures du plus célèbre des détectives. La saga est lancée, Robert Downey Jr. décroche un Golden Globe.

Restait à l'acteur de conquérir un autre monde, celui des super-héros. C'est chose faite avec "Iron Man" et "Avengers". Son second degré et son charisme crèvent l'écran. Au point de rendre ténue la frontière entre l'homme et les personnages qu'il incarne. Ce brin d'arrogance et cette coolitude, Robert Downey Jr. les garde sur le tapis rouge, avec son vestiaire très personnel et son penchant pour les lunettes colorées. En plus de 30 ans de carrière, l'acteur a commis quelques impairs que Puretrend a consigné dans un diaporama.

Découvrez le pire et le meilleur de Robert Downey Jr. en images.

Catherine Brezeky

À ne pas rater