Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Archives : le cranté de Rita Hayworth

Archives : le cranté de Rita Hayworth
Archives : le cranté de Rita Hayworth

"- Gilda, are you decent ?

- me ?"

De cette réplique on ne retiendra qu'une dense crinière rousse. Une flopée de boucles couleur cuivre, une attitude arrogante... Le mythe Rita Hayworth était né.

Le film de Charles Vidor, en 1946, sacralise le rôle de la vamp. Gilda est une mangeuse d'hommes, les joues creusées, un roux hypnotique, Gilda est une déesse de l'amour, une bombe sexuelle. Et c'est d'ailleurs ce même nom qui servit de nom de baptême à la première bombe atomique lancée en guise d'essai dans les îles Bikini.

Pourtant avant d'incarner le glamour hollywoodien, Gilda alias Margarita Carmen Cansino, était une comédienne cantonnée aux seconds rôles de femme exotique, considérée comme trop brune, trop typée latino. Son premier mari, Edward C. Judson, la transforme en rousse glamourissime. Après de longues semaines de torture de séances d'électrolyse, Rita est Gilda. Elle devient rousse.

Rita Hayworth nous embarque pour une séance de cinéma en plein Hair. Leçon de sex-appeal capillaire dans "Gilda".


À ne pas rater