Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Annees 90 : les pires coiffures de stars

Les Spice Girls, enblême des 90's. On aime la couleur rousse à mèches blondes que l'on ne testera jamais plus.
Les Spice Girls, enblême des 90's. On aime la couleur rousse à mèches blondes que l'on ne testera jamais plus.

Les années 90 ont été un massacre côté look et capillairement parlant, mais en même temps c'était si savoureux. On pouvait tout se permettre et tenter les expériences les plus folles.

Côté cheveux, on ne le nie pas, on avait une obsession : les mèches. On a toutes eu des magnifiques chouchous avec rajouts censés être raccord avec notre couleur (mais en fait pas du tout) ou au contraire dans une couleur totalement improbable comme rose, bleu ou encore vert. Heureusement, à cette époque (hé oui c'était il y a vingt ans !), il existait de sublimes mascaras capillaires pour se faire des mèches multicolores. On le posait sur les deux fins pans de cheveux qu'on laissait dépasser de notre coiffure et qui devait être bien placés pour tomber juste devant nos yeux. Comme ça, à nous l'attitude de bombe et le côté mystérieux.

L'autre lubie était bien évidemment le gel. Entre la queue de cheval plaqué au maximum grâce à cet outil et la coupe courte lisse devant et en bataille derrière, il devenait vite notre meilleur ami. On n'hésitait pas à le prêter à notre copain de 6ème B qui lui s'en servait pour se faire une houpette ou des piques.

Quand on repense à ces années, un flot de nostalgie et de bon goût nous revient en mémoire : le bombers, les Buffalo, l'ombre à paupières rose nacrée et le crayon à lèvres.

 

Julia Roberts, Madonna, Larusso : découvrez les pires coiffures de stars dans les 90's parce qu'on ne voudra jamais se les refaire aujourd'hui, mais surtout parce qu'on est ravies d'avoir pu vivre ces années là.

 

Clémentine Santerre

À ne pas rater