Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Wimbledon 2013 : Serena Williams, rebellion gagnante sur gazon

Serena Williams aime la beauté. Parenthèse de douceur dans son jeu agressif, la n°1 mondiale de tennis n'hésite jamais à apporter sa touche sur les courts, et ce, même dans le très select tournois de Wimbledon 2013. Cette année, elle y joue les rebelles sur gazon avec une pointe orange fluo bien caché.

Serena Williams ne laisse aucune chance à ses adversaires sur le court. Véritable machine de guerre, le tennis est bien plus qu'un simple allié beauté pour elle. Pourtant, elle fait les beaux jours de l'originalité lors de ses nombreuses compétitions. Il y a quelques années, on attendait ses nouveautés capillaires à chaque match, aujourd'hui, nos yeux se tournent sur ses manucures. À Roland Garros déjà, elle avait mis de l'orange sur ses ongles. Wimbledon vient de commencer, et là, les règles sont plus strictes. En effet, l'International Anglais impose un dress code pour maintenir son côté so british. On oublie les tenues bariolées par exemple, et on adopte le blanc, couleur officielle. De même, les délires capillaires ne sont pas très bien acceptés. Serena Williams a alors décidé d'adopter un fin stratagème pour inviter sa couleur préférée sur le terrain. Sur ses mains, la belle s'est prêtée à la folie manucure en alliant dessin arty et un orange fluo qui ne passe pas inaperçu. En rappel, elle opte pour des accessoires avec cette nuance, éponge, bandeaux, chaussures, sous-jupes, tout porte la marque de cette joueuse atypique et qui ne se fond pas dans la masse blanche de Wimbledon.

On ne rigole pas avec les coiffures non plus dans ce tournoi sur gazon. La faute aux errances capillaires de certains (Andre Agassi) ? Il n'en reste pas moins que le code est stricte. Ainsi, pour son premier match contre la Luxembourgeoise Mandy Minella (qu'elle a gagné en deux sets), une queue de cheval est de rigueur. Mais, entre le vent et ses grandes enjambées, elle se retrouve vite gênée et la transforme en chignon. Comme quoi, même pour les professionnelles du sport, ce n'est pas toujours facile de trouver la bonne coiffure pour courir après la balle.

À ne pas rater