Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Photoshop pour tout le monde !

Zut, on y est ptet allé fort sur Photoshop là, non ?
Zut, on y est ptet allé fort sur Photoshop là, non ?

A quand les photos de mamie rajeunie de 10 ans, les rides gommées, le teint éclatant ? Et de nous en bikini, allégée de 5 kilos, les seins de Bar Refaeli et les jambes de Miranda Kerr ? Après avoir conquis le monde de la publicité et de la mode, le célèbre logiciel de retouche Photoshop s'invite dans nos albums Facebook. Exit les clichés ratés sur lesquels on a été involontairement taggées, désormais la moindre photo peut se corriger. Une popularisation de la retouche qui tend à devenir la norme chez les plus jeunes, accros aux réseaux sociaux. Alors, bientôt tous photoshopés ?

Dans la vraie vie, on se trimballe la tête qu'on a, plus ou moins améliorée selon qu'on soit douée ou pas du pinceau. Les photos, c'est différent. Rien que sur iPhone, des dizaines d'applications existent pour retoucher ses clichés avant publication. Et on ne parle pas des sites internet qui proposent de corriger en un clic yeux rouges, brillances et petits défauts. Car avec la montée des réseaux sociaux, terminé le temps où nos photos restaient cantonnées à quelques albums poussiéreux. Désormais, nos moments de beuverie et notre dernier week-end à Barcelone sont visibles sur internet. Et nombreux sont celles et ceux qui sont adeptes de Photoshop pour apparaître sous leur meilleur jour.

Une tendance étonnante quand on sait combien la retouche photo et ses ratés (un bras qui disparaît, une main atrophiée) sont dénoncés dans le milieu de la mode et de la publicité. Parce qu'il trouvait le visage de Julia Roberts trop lisse dans une pub pour le Teint Miracle de Lancôme, le CSA britannique a fait interdire l'an dernier la campagne jugée mensongère. Pas une couverture de magazine ou presque sans un corps liposucé, un ventre aplati, un visage galbé. Des excès qui sont pointés du doigt, alors que dans un même temps, selon un sondage réalisé par le Glamour US, "60% des lectrices trouvent acceptable qu'une femme retouche ses photos personnelles". Outre-Atlantique, 41% des 18-24 ans ont d'ailleurs sauté le pas et corrigent leurs clichés, toujours selon le même sondage. Alors qu'en France, le magazine Vogue utilise Photoshop pour grossir ses mannequins, sur le net le logiciel permet de gommer ses défauts.

Derrière un geste qui peut paraître anodin se cache une tendance de fond, celle du contrôle omniprésent de l'image. Abreuvées dès le berceau de clichés retravaillés, nous voilà conditionnées à surveiller notre apparence. Ou pas. On dit OK aux retouches classiques pour cacher les yeux de lapins myxomateux ou le nez qui brille. En revanche, on reste perplexe devant celles qui rabotent leurs cuisses et se collent des seins à la Pamela. Arrête Justine, on t'a vue dans la vraie vie, pas besoin de nous la faire. Surtout que tricher comme ça avec son apparence, ça peut causer quelques dégâts au moment de se regarder devant la glace...
Pour ceux qui veulent tout de même essayer, un site en anglais plutôt bien fait et simple à utiliser (même pour ceux qui ne parlent pas la langue de Shakespeare), Pinkmirror, qui offre un résultat plutôt naturel.

Catherine Brezeky

À ne pas rater