Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Phénomène : les stars au parfum

Sarah Jessica Parker use de la notoriété de son personnage de Sex and the City pour élaboré de nouveaux parfums.
Sarah Jessica Parker use de la notoriété de son personnage de Sex and the City pour élaboré de nouveaux parfums.

Jennifer Aniston, Eva Longoria, Beyoncé, Kim Kardashian, Fergie, Anna Dello Rosso viennent de rejoindre la liste, déjà très longue, de stars ayant leur propre parfum. Et la tendance ne semble pas s'affaiblir : Coty vient d'annoncer la sortie, en 2012, d'un parfum Lady Gaga.

Avoir une bouteille estampillée de son nom semble être la nouvelle mode chez les stars, mais pas seulement. Un parfum est bien plus qu'un simple jus, c'est devenue une étape stratégique que les célérités ont empruntée à la mode. En 1921, Coco Chanel est la première couturière à créer un parfum : Chanel n°5. Aujourd'hui emblématique, cette fragrance fait partie de l'identité de la maison. Le parfum a désormais sa place dans la mode : Lanvin , Fendi, Chloé proposent tous à leurs clients des jus comme des it-bags.

Les rédactrices, premiers rangs de défilé, socialites, bloggeuses, mannequins tentent-elles de s'imposer dans le monde fashion à travers leurs fragrances ? Ou bien leur starification leur permettent-elles de créer un parfum éponyme ? Seule certitude, l'association star et parfum est loin d'être un hasard.

Intimement liés. Les plus grandes marques les utilisent déjà dans leurs publicités. Une belle anonyme ne leur suffit plus : Guerlain fait appel à Nora Arzeneder, envoûtante pour Idylle, Yves Saint Laurent transforme Mélanie Thierry en danseuse ensorcelante pour Belle d'Opium, ou encore Keira Kneightley devient motarde chic pour Coco Mademoiselle de Chanel. Tous attirent les consommateurs en associant l'univers et la personnalité de la star au caractère de leurs senteurs.

Conscientes de leur image, les célébrités ont décidé de la rentabiliser. Elles se servent désormais personnellement de leur nom pour le transformer en une marque. Un modèle qui ne profite pas seulement aux stars, mais également aux parfumeurs : une star a déjà ses fans, une image déjà établie et fait elle-même sa pub, des atouts représentant des économies indéniables en matière de marketing.

Et le marché est visiblement juteux. La franchise parfum Paris Hilton représente plus de 100 millions de dollars dévoile Lesbia Roner, vice-présidente des ventes internationales de Parlux Fragrances. La société américaine détient non seulement la marque de la socialite, mais aussi les parfums de Rihanna, ou encore Jessica Simpson. Elle explique pourquoi les parfums de stars sont attirants : "Durant la grande dépression, des stars comme Fred Astaire et Ginger Rogers ont apporté du divertissement glamour sur le petit écran. Aujourd'hui ça passe par la musique, ou internet, mais le besoin de s'évader reste le même. Les consommateurs recherchent cette évasion et ce divertissement dans le shopping. Un parfum est une façon amusante et abordable de se sentir, par exemple, aussi chérie que Jessica". Les stars vendent du rêve à travers un jus censé représenter leur personnalité. Elle poursuit : "Amusant, sexy, attachant - juste une version plus glamour de la vie de tous les jours, c'est ce qui rend une célébrité désirable pour une marque de parfum."

Elizabeth Arden est une pionnière sur le marché. En 1991, elle commercialisait le premier jus d'Elizabeth Taylor, White Diamonds. Ce parfum fait toujours parti de ses best-sellers ! La société américaine a flairé le filon et enrichi son offre avec des fragrances signées Britney Spears, ou encore Mariah Carey. Mais aujourd'hui, le marché des parfums de stars est dominé par Coty : Sarah Jessica Parker, Kate Moss, Kylie Minogue, Halle Berry, Victoria et David Beckham, Céline Dion... le parfumeur crée tout leurs parfums. Un succès initié en 2002 par Glow de Jennifer Lopez.

Peu à peu, ces fragrances éponymes ont trouvé leur public, en Asie, aux Etats-Unis, et en Europe, même si elles y sont beaucoup moins commercialisées. Mais leur image n'est pas toujours à la hauteur de la notoriété de la star et souffre d'une mauvaise réputation. Chandler Burr, auteur de The Perfect Scent et critique Parfum pour le New York Times révèle pourtant qu'un parfum de star de qualité, c'est possible. "Les meilleurs parfums de star valent les meilleurs parfums de designers (Chanel), de sellier (Hermès), de bijoutiers (Cartier), que de parfumeur (Guerlain)" explique-t-il tout en poursuivant, "ce que je veux dire c'est que le packaging d'un parfum n'a pas d'importance. La seule chose qui compte est le jus dans la bouteille. Ce qui importe est le talent du parfumeur, son accès à des matériaux bruts de qualité, et un budget lui permettant de les utiliser."

Ainsi Coty développe ses parfums par des maisons réputées tels Givaudan ou Firmenich par exemple. Les parfumeurs font également appel à des nez célèbres. Louise Turner notamment a élaboré Glow de Jennifer Lopez, mais aussi Love de Chloé. Avant de créer Belle d'Opium pour Yves Saint Laurent, Honorine Blanc a conçu Siren de Paris Hilton en 2009. Ou encore Thierry Wasser : non seulement à l'origine de Tonka impérial de Guerlain, il a également créé Sweet Darling de Kylie Minogue.

Mais quelle est l'implication de la star dans son parfum ? Le phénomène reste essentiellement marketing : Céline Dion et Jennifer Lopez ont respectivement sorti 14 et 12 parfums, le doute est permis concernant leur réelle collaboration. Etienne de Swadt, créateur d'Etat Libre d'Orange affirme que de réelles associations existent. Non seulement muse pour le parfum Like This auquel elle a donné son nom, Tilda Swinton s'est investie dans l'élaboration de la fragrance. "C'est une anti-Britney, nous ne sommes pas du tout dans une logique marketing, mais une logique existentielle. Ce parcours initiatique était l'intention de Tilda Swinton, c'était son idée au départ et dès qu'elle était à Paris, elle passait, ensemble nous avons parcouru différentes matières, et avons fait plus de 30 snifing."

Acteurs, actrices, chanteuses, rappeurs, socialite, rédactrices en chef... même Barbie a droit à son parfum, pourquoi pas nous ? Aujourd'hui il est possible de se faire élaborer un parfum sur-mesure. Chez Colette par exemple, Le Labo propose des senteurs sur commande. "Une femme sans parfum est une femme sans avenir", disait Coco Chanel, à vous de créer le vôtre.

 

 

Marijke Zijlstra

À ne pas rater