Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Monoï : retour sur la saga du produit star de l'été

Impossible d'imaginer l'été sans penser aux effluves de fleurs de Tiaré et de coco. Le monoï, voilà LE produit culte qu'on ressort aux beaux jours pour sublimer son bronzage et soigner ses cheveux abîmés. Une huile de beauté venue du bout du monde dont Puretrend retrace l'épopée.

"L'huile parfumée" ou "huile sacrée" est un secret beauté né aux confins des Alizés, bien gardé par les Maori. Originaire de Polynésie française, ce symbole des vacances est là-bas un produit indispensable pour lutter contre les assauts du vent, du sel et du soleil, qui fragilisent la peau comme les cheveux des habitants des îles.

Résultat de la macération de fleurs de Tiaré dans de l'huile raffinée de coprah (noix de coco séchée), elle distille son parfum inimitable et sublime le bronzage d'un voile sensuel et moiré. Il a fallu attendre les années 70 et l'ouverture du premier aéroport à Tahiti pour enfin découvrir le monoï. D'abord commercialisé par des marques comme Hei Poa ou Tiki Tahiti, il devient rapidement le synonyme de vacances et de voyage. Ses notes sucrées rappellent irrémédiablement le sable fin, et comme les Tahitiennes, on l'utilise en après-solaire, pour réhydrater sa peau après l'exposition, en soin pour les cheveux ou encore en massage.

Un processus de fabrication traditionnel et contrôlé

Son succès sous nos latitudes conduit à la création d'une AOC en 1992, afin de garantir la qualité et le respect d'un processus de fabrication traditionnel. C'est une grande première - et une exception, le monoï de Tahiti étant le seul produit non-alimentaire à en bénéficier. Il est ainsi défini par décret : "Le Monoï de Tahiti est le produit obtenu par la macération de fleurs de Tiaré dans l'huile de coprah raffinée, extraite de noix de coco récoltées dans l'aire géographique de Polynésie française au stade de noix mûres, sur des sols d'origine corallienne".

Les fleurs de Tiaré sont récoltées au stade de boutons et utilisées au plus tard le lendemain de leur récolte. Elles sont ensuite mises à macérer dans l'huile de coprah (au moins 10 fleurs par litre) au minimum 10 jours. Le macérat est ensuite décanté, filtré et ajouté à un antioxydant naturel.

Un excellent après-solaire, mais pas seulement

Traditionnellement utilisé pour soigner la peau et les cheveux après une exposition au soleil, le monoï - par sa teneur en acides gras - et un excellent hydratant, qui sublime le bronzage et fait retrouver douceur aux cheveux. On l'applique en masque sur les longueurs et les pointes, qu'on laisse poser au moins 15 minutes avant de passer au shampooing.

Mais depuis quelques années, le monoï de Tahiti s'invite dans une multitude d'autres soins. De grands groupes comme L'Oréal Paris, Dior ou encore Estée Lauder l'ont intégré à leurs formulations. On en retrouve bien sûr dans des gels douche et des soins capillaires, mais aussi au rayon maquillage chez Nars (utilisé pour son pouvoir liant entre pigments et poudres) et dans de plus en plus de spa. Algotherm, Cinq Mondes, Thalgo, Garnier ou encore Klorane ont succombé à ses propriétés.

Le monoï, parfum des vacances, s'invite dans notre vanity estival. Un shopping à découvrir sur Puretrend.

C.B.

À ne pas rater