Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Main dans la main : Jeremie Elkaim, le nouveau beau gosse du cinema francais

Jérémie Elkaïm : Le parcours beauté du nouveau beau gosse du cinéma français.
Jérémie Elkaïm : Le parcours beauté du nouveau beau gosse du cinéma français.

Le cinéma français est riche en acteurs tous prêts à nous faire rêver . Après les Guillaume Canet, Jean Dujardin et autre Romain Duris, il faudra compter avec Jérémie Elkaïm, un petit nouveau qui fait grand bruit. Vu dans "Polisse" et "La guerre est déclarée", l'acteur donne la réplique à Valérie Lemercier dans "Main dans la main", aujourd'hui en salles. L'occasion pour un petit retour sur le parcours beauté du jeune homme, dandy timide et si craquant.

S'il a fallu attendre que l'acteur passe la trentaine pour vraiment le découvrir au cinéma, Jérémie Elkaïm n'a pas attendu 2012 pour investir le monde du 7e art. A tout juste 17 ans, le Parisien co-signe le scénario d'"Un léger différend", pour lequel il reçoit le Prix d'interprétation au Festival International du court-métrage de Clermont-Ferrand. On le verra plus tard chez François Ozon ("Scènes du lit") ou Benoît Jacquot ("L'Intouchable"), le plus souvent cantonné à des seconds rôles.

Puis c'est "La Reine des pommes", le premier long-métrage de Valérie Donzelli, alors sa compagne à la ville et dont il co-écrit le scénario. Le duo fonctionne à merveille sur grand écran et offre l'un des films les plus en vue de 2011, "La guerre est déclarée", largement inspiré de la vie personnelle du couple. La même année, on retrouve l'acteur dans "Polisse", le film choc de Maïwenn au coeur du quotidien d'une équipe de la Brigade de Protection des Mineurs, récompensé par le Prix du Jury au Festival de Cannes. La carrière de Jérémie Elkaïm est définitivement lancée, son visage souvent croisé sur le tapis rouge.

Avec ses airs de dandy chic, le Parisien de souche a de quoi séduire. Une chevelure brune qui a tendance à boucler, rebelle, et toujours coiffée-décoiffée. Une barbe de 3 jours qui fait craquer les demoiselles et cet air toujours un peu surpris d'être là et timide qui change de ses beaux gosses trop sûrs d'eux. Jérémie Elkaïm incarne à la perfection le joli garçon à la française, loin d'être parfait mais au charme fou.

Retour sur le parcours beauté de l'acteur, à l'affiche aujourd'hui de "Main dans la main", le nouveau film de Valérie Donzelli.

C.B.

À ne pas rater