Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les sculptures olfactives de Majda Bekkali

Il y a des parfums qui se découvrent comme des oeuvres d'art, créatifs, beaux, sensuels. Les essences de Majda Bekkali font partie de cette entre-deux entre l'objet de beauté et de collection, avec ces flacons sculptés et ces eaux oniriques où se mêlent tubéreuse, café blanc et cuir. Des notes lancées comme un défi, comme celui de représenter la couleur rouge dans un parfum. "J'ai fait un rêve", dit-il...

L'univers olfactif de Majda Bekkali détonne dans un monde de la parfumerie plutôt classique. Vendue en parfumeries sélectives (Jovoy et Sens Unique à Paris, chez Harrod's, à Moscou ou encore Los Angeles), jouant de son identité bien tranchée, loin du circuit de distribution habituel (enseignes Sephora, Marionnaud ou grands magasins), la marque créée en 2009 a su développer son univers. Après 20 années passées à la direction artistique de plusieurs maisons de parfums, Majda Bekkali s'est lancée, distillant des fragrances personnelles sous son nom propre.

Pas de flacon girly ici ou de jus sucré, les pyramides olfactives se veulent plus mystérieuses, moins genrées. Les fragrances homme/femme se mélangent et se confondent. Seule compte l'histoire qui est narrée par le bouquet (en cela, on trouve un point commun entre elle est une autre marque de niche, Evody). Dans "J'ai fait un rêve" clair, c'est un conte autour du jasmin, de la fleur d'oranger et du bois précieux qui est narré. Une eau claire et sensuelle. "J'ai fait un rêve" obscur est lui plus intense, le poivre rose réveille dès la première bouffée, l'absolu de jasmin et le safran réchauffe le tout.

Majda Bekkali aime aussi se lancer des défis, comme celui de créer un parfum capable d'incarner une couleur, et pas n'importe laquelle, le rouge. La couleur fougueuse et brûlante par excellence se retrouve étonnement bien dans "Mon nom est rouge", une eau chaude comme la teinte dont elle porte le nom.

D'une fragrance à l'autre, on est étonné de ces découvertes olfactives, de véritables créations bien loin des bouquets habituels. Et puis, il y a les écrins choisis, ces galets de verre au bouchon naturel qui appellent à la caresse. Encore plus spectaculaire sont les éditions limitées, confiées à des maîtres verriers et artistes-sculpteurs qui ont créé des flacons oeuvres d'art, comme des odes à la poésie.

Majda Bekkali, c'est une parfumerie d'auteur libre à découvrir en images sur Puretrend.

Catherine Brezeky

À ne pas rater