Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les cosmétiques asiatiques, un monde pointu et tendance à découvrir

Les cosmétiques asiatiques, un monde à découvrir.
Les cosmétiques asiatiques, un monde à découvrir.

Ultra-pointus, avant-gardistes et meilleur marché, les cosmétiques asiatiques ont le vent en poupe. Adulés par les blogueuses beauté, ils influencent aussi le marché occidental, comme le prouve le succès de la BB cream chez nous, cette crème "miracle" venue de Corée du Sud. Faute d'être commercialisés chez nous, le mystère plane sur ce monde fait de packaging kawai et de crèmes éclaircissantes pour un teint parfait. Zoom sur ces cosmétiques qui nous intriguent tant.

BB cream, dissolvant en pot, l'huile démaquillante... Les dernières innovations beauté nous viennent de loin, de pays où les cosmétiques ne sont pas considérés comme un luxe mais comme une religion : l'Asie. Leadeur incontesté du marché, la Corée du Sud, l'inventeur du Blemish Balm qu'on s'arrache désormais chez nous, et d'une foule de produits aux petits soins avec notre peau. Au Japon, des tour operators organisent même des "séjours beauté" vers la Corée. Au programme, petit tour des boutiques et des centres de soins.

C'est dire si les femmes asiatiques sont accros aux cosmétiques. Au vu de la population, le marché est énorme, le nombre de marques vertigineux. Très pointus, ces soins visent à corriger les imperfections, éclaircir le teint, camoufler les cicatrices, matifier la peau. Leur plus : leur spécialisation, leur sens de l'innovation. Le dissolvant en pot apparu dans les rayons de Sephora l'année dernière ? Plus de 10 ans qu'il existe en Asie. Même chose pour les masques en tissu (en version nettement plus économique que celui de Givenchy) et la BB cream. Comme pour les nouvelles technologies, le marché asiatique a une longueur d'avance sur nous en matière de beauté.

Alors, pourquoi tous ces produits sont-ils introuvables chez nous, à l'exception de marques de luxe comme Shiseido, Shu Uemura, Asatlift ou encore Kanebo, par ailleurs nettement moins bon marché que la majorité des soins asiatiques ? Deux pistes. La taille du marché asiatique tout d'abord, si important qu'il se suffit à lui-même. Après tout, pourquoi une marque qui marche au Japon, en Chine et en Corée et se vend en millions d'exemplaires chercherait à conquérir d'autres pays à coup de pubs et d'investissements ? Autre piste, la demande occidentale, qui est différente des attentes asiatiques. Là-bas, on veut éclaircir le teint, ici on rêve de poudre bronzante. Et puis, il est aussi vrai que certains se méfient des cosmétiques asiatiques.

On voit mal pourquoi, car comme tout produit de beauté, ils sont soumis à des contrôles stricts et contraints d'indiquer la liste d'ingrédients utilisés (le plus souvent traduite en anglais). Enfin, à celles qui pensent que les produits asiatiques sont réservés aux peaux asiatiques, sachez que sous le microscope, toutes les peaux sont pareilles. Ce qui varie, c'est le type de peau : sèche, grasse, mixte, mature etc.

La force des soins asiatiques, c'est d'offrir une routine beauté en béton : le "layering". Un enchaînement de soins complémentaires qui vise à débarrasser la peau des impuretés et à la nettoyer en profondeur, et ce au quotidien. Le layring repose sur 4 étapes obligatoires : le démaquillage - avec une huile - un nettoyage de peau, l'application d'un tonique/d'une lotion et enfin l'hydratation. On peut y ajouter un sérum et un soin contour des yeux.

Plus concentrés en actifs que nos cosmétiques, les produits asiatiques affichent un excellent rapport qualité/prix, quand on sait que la plupart des indispensables de notre vanity coûtent moins de 10 euros. Reste à les commander en ligne, le moyen le plus simple pour se lancer. Parmi les références sur le net, Sasa, véritable caverne d'Ali Baba qui recèle un nombre incalculable de marques (It's Skin, Tony Moly, Holika Holika, My Beauty Diary...). BonjourHK fait lui aussi office de valeur sûre. Enfin, pour une première commande, la marque Ünt peut s'avérer être le meilleur choix car le site est entièrement en français.

Ne reste plus qu'à se lancer pour découvrir ce que l'Asie a à nous offrir au rayon beauté.

C.B.

À ne pas rater