Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Keira Knightley jugee trop sexuelle dans la pub Chanel

Keira Knightley, sensuelle dans la campagne de Coco Mademoiselle de Chanel.

Nouveau coup dur pour la maison aux camélias. Après l'annonce du départ de son directeur de la création maquillage Peter Philips hier, c'est la nouvelle publicité pour le parfum Coco Mademoiselle de Chanel mettant en scène Keira Knightley qui est pointé du doigt.

La nouvelle campagne pour le parfum Coco Mademoiselle de Chanel vient de se dévoiler. On y voit une Keira Kgnightley plus belle que jamais s'amuser d'un photographe avec espièglerie et sensualité dans le cadre d'une séance photo. Pourtant, l'Advertising Standards Autority (l'autorité régulant la publicité en Angleterre) vient de publier un communiqué bannissant cette annonce publicitaire de la tranche horaire susceptible d'atteindre les plus jeunes car elle serait "sexuellement explicite". Cette décision fait suite à des plaintes après la diffusion de ce clip pendant L'Âge de Glace 2, un film d'animation, majoritairement destinée aux enfants. Certaines scènes où l'actrice est légèrement dénudée (on y voit ses épaules) et où l'on voit le photographe déshabillé légèrement l'héroïne ont été jugé "chargées de tensions sexuelles". La maison Chanel se défend en avançant, à juste titre, que le clip est davantage sensuel et espiègle que sexuel, que la nudité n'est nullement explicite et enfin que ce genre de campagne est souvent chargé en érotisme.

La décision de l'ASA paraît en effet bien surprenante car cette campagne à l'image parfaite et aux couleurs douces met en valeur une femme forte à l'image de Coco Chanel. Ce genre de décision sur-protectrice est plus courante outre-Atlantique où la moindre allusion choque immédiatement. Toutefois, ce n'est pas la première fois que le Royaume-Uni censure un parfum puisqu'il y a deux ans, il avait retiré la campagne de Belle d'Opium d'Yves Saint Laurent avec Mélanie Thierry. L'actrice y effectuait une danse torride où, selon l'ASA, elle simulait la prise de drogue. La liberté de création va t-elle vivre des heures sombres dans la perfide Albion ?

Découvrez la campagne publicitaire Coco Mademoiselle de Chanel avec Keira Knightley en video sur Puretrend.

C.S.

À ne pas rater