Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Dissolvants mousse : le match

VS

Les dissolvants mousse nous ont changé la vie. Fini les tonnes de coton et l'odeur de vinaigre des dissolvants, on trempe juste notre doigt dans la mousse pour que l'ongle soit débarrassé du vernis. Un miracle pour les femmes pressées, les voyageuses, ou tout simplement les adeptes du minimum à faire. Premier dissolvant mousse à sortir, le Bain Dissolvant Sephora doit aujourd'hui souffrir de la concurrence du dernier né Dissolvant Miraculeux de Bourjois. Puretrend les a mis sur le banc d'essai.

 

Dissolvant Miraculeux 1 seconde de Bourjois, 8,55 €

Les plus :
- Enrichi en huile d'amande douce, il hydrate les cuticules.
- La mousse est plus compacte, ce qui "serre" mieux l'ongle pour enlever le vernis.
- Le parfum aux fruits rouges nous fait un peu oublier qu'il s'agit d'un dissolvant.

Le moins :
- Il assèche un peu les ongles. Il faut donc bien les brosser après.

 

Bain Dissolvant Express de Sephora, 7,50 €

Les plus :
- Sephora a le bon point de l'innovation.
- Le vernis s'en va en un clin d'oeil et la surface de l'ongle est bien lisse.
- Il est un peu moins cher que le Bourjois.

Le moins :
- Si on l'utilise trop souvent, la mousse s'effrite légèrement au bout d'un moment.

 

Verdict :
Ex aequo. Chacune choisit son produit, ils se valent. Le Bourjois se trouvera plus facilement en grand surface, mais le Sephora a l'avantage du prix. Toutefois, on notera qu'il faut bien appliquer de l'huile sur les cuticules et les ongles si l'on met du vernis trop souvent pour éviter de les fragiliser à chaque démaquillage. Gros bonus pour les concurrents qui ne contiennent ni acétone ni paraben.

 

C.S.

À ne pas rater