Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Dis-moi comment tu te maquilles, je te dirai qui tu es

Plus qu'un simple atour, le maquillage en dit long sur notre personnalité. Qu'on soit adepte du low make-up ou du smoky eye intense, nos coups de pinceau laissent deviner un caractère discret ou plus affirmé, l'envie de plaire ou de passer inaperçue, un penchant pour le glamour ou le nude. Et vous, vous vous maquillez comment ?

La bouche carmin

Hautement symbolique, le rouge est synonyme de pouvoir. En l'affichant sur ses lèvres, on exhibe aux yeux du monde sa confiance en soi. Attribut glamour par excellence, la bouche rouge carmin n'est pas à la portée de n'importe qui. Les plus discrètes n'osent pas la couleur, trop sophistiquée, trop flashy. La porter, c'est se ficher du regard d'autrui, ou au contraire vouloir l'attirer. Car le rouge est sensuel, attractif. Il saute aux yeux et attise les égards. Celles qui aiment le porter n'ont pas toujours l'idée consciente de vouloir séduire, mais aiment prendre le pouvoir et s'affirmer d'un trait de rouge à lèvres bien senti.
Le conseil : Toujours penser que la couleur sur les lèvres demande un maquillage léger sur le regard, question d'équilibre. On n'hésite pas à changer de ton de rouge pour varier et éviter de (se) lasser.

Le regard ourlé de khôl

Porter le crayon noir au quotidien, c'est affirmer son côté rock. Sur une paupière nue, il se fait presque uniforme, une marque de fabrique qui tend à prouver que, qu'importe le look, la fibre rebelle est toujours là. Le geste en devient un pur réflexe dont on n'arrive plus à se défaire, une mise en beauté du quotidien. L'avantage : il met le regard en avant, à condition d'être adapté à la forme de l'oeil .
Le conseil : Varier le trait (en virgule pour un look rétro, juste sur la paupière supérieure ou sur tout le contour de l'oeil) et y ajouter un fard nude ou irisé pour agrémenter la paupière.

Le no make-up

Ne pas porter de maquillage, c'est aussi une marque de fabrique. Geste militant ou pur manque de temps, l'absence de make-up a le mérite de montrer le visage tel qu'il est, avec tous ses défauts. Celles qui l'osent ont soit une très jolie peau qui ne demande ni fard ni fond de teint, soit pas l'envie de passer des heures à se maquiller chaque matin. Le danger : donner l'impression d'être malade si le teint est gris et irrégulier.
Le conseil : Mettre le paquet sur les soins, histoire d'avoir une belle base. Pour les adeptes de teint naturel, il existe des alternatives ultra-light au fond de teint. Enfin, le voile de poudre libre, ça sauve les peaux nude des brillances.

Le too-much

Parent opposé du no make-up, le too-much se caractérise pas trop de matière, trop de couleur et pas assez de doigté. C'est le propre des adolescentes qui veulent s'affirmer à coup de fards fluo et de bouche fuchsia, des belles de nuit ou encore de celles qui n'ont toujours pas compris la différence entre un teint hâlé et un teint orange. On se cache sous des couches de make-up pour se tisser une autre personnalité ou se montrer sous son meilleur jour, malheureusement sans que cela ne marche. Bref, à trop en faire, on fait un flop.
Le conseil : Reprendre les bases. Un maquillage réussi, c'est un bon dosage. Pas besoin de mettre 3 couches de poudre et de fond de teint si la peau est bien soignée. Idem, entre la bouche et les yeux, il faut choisir, on ne maquille pas tout en même temps. Se maquiller, c'est être soi en mieux, pas totalement se cacher.

Le teint parfait

C'est le Saint Graal de toute beauty addict : réussir le teint parfait. Pour beaucoup, c'est l'unique objectif du maquillage. Le trait de khôl ou la bouche rouge carmin, très peu pour elles, tout est dans la toile de fond. Leurs ennemis : les rougeurs, cernes et imperfections qui donnent mauvaise mine. Leurs armes : embellisseur, fond de teint, correcteur et poudre. Adeptes du teint nude, elles ne se voient pas sortir de chez elles sans avoir au préalable camouflé leurs défauts. A la différence des adeptes du too-much, elles savent doser. Leur caractéristique : être des perfectionnistes en chasse contre la moindre brillance, cachant poudre libre et lingettes matifiantes dans leur sac. Leur peur : laisser paraître la moindre fausse note dans leur partition de haut vol et dévoiler ainsi leur visage au naturel, qu'elles réservent à l'intimité.
Le conseil : Coller à la tendance nude pour ne pas faire de faux-pas et apprendre peu à peu à relâcher le boitier de poudre. Une petite brillance, ce n'est pas la fin du monde non plus.

Retrouvez aussi notre article "Dis-moi comment tu utilises ton rouge à lèvres, je te dirai qui tu es"

À ne pas rater