Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Des égéries pas comme les autres...

Cette année, certaines marques prennent un tournant radical, en choisissant des égéries hors du commun pour leur nouvelle campagne de pub. Effet de mode ou choix délibéré, elles sont aujourd'hui plusieurs à bouleverser les codes de la fashion sphère, faisant des champions paralympiques et des transsexuels leurs nouveaux visages 2011.

Ainsi, Oscar Pistorius, triple médaillé d'or aux Jeux Paralympiques de Pékin, en 2008, incarne la nouvelle fragrance de Thierry Mugler, tandis qu'Aimée Mullins rejoint la team des égéries L'Oréal et devient la nouvelle ambassadrice de la marque. "La signature "Parce que je le vaux bien" a beaucoup de sens pour moi" confie Aimée Mullins, amputée de ses deux jambes à l'âge d'un an, et dont l'handicap ne l'a pas empêché de défiler pour le grand Alexandre McQueen. Une beauté, sans artifices, qui prend forme sous les traits de ces égéries hors du commun, représentatives d'une modernité et d'une mode qui s'adresse à tous.

Dernièrement, c'est la mannequin brésilienne et transsexuelle Léa T. qui a fait parlé d'elle. Égérie pour la campagne Givenchy 2010/2011 et muse de Riccardo Tisci, cette androgyne, née Leandro Cerezo, incarne désormais le mélange des genres et les marques n'en finissent plus de la solliciter, allant même jusqu'à l'afficher sur la couverture du magazine LOVE, en train d'embrasser Kate Moss à pleine bouche.

Une tendance provoc, que rejoignent Rick Genest, un mannequin canadien, tatoué de la tête aux pieds, star du défilé automne-hiver 2011 de Thierry Mugler et Andrej Pejic dont l'androgynie troublante avait séduit Jean-Paul Gaultier et Marc Jacobs.

Désormais, les marques affichent des égéries, dont les critères de beauté déjouent ceux instaurés par la mode. Les nouveaux mannequins sont beaux et fiers de le revendiquer à leur manière, qu'ils soient transsexuels, tatoués ou encore handicapés.

Mélody Bonora



À ne pas rater