Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Alexa Chung : son évolution beauté

Yeux de chat, peau claire, cheveux en bataille, Alexa Chung cultive un beauty look sobrement sophistiqué. It-girl british depuis qu'elle a montré son joli minois sur petit écran dans l'émission "Popworld"en 2006, l'Anglaise a réussi l'exploit de pénétrer le cercle des filles qui comptent.

Et pour cause, son style est remarqué par les magazines de mode, son franc-parler fait mouche dans le milieu de la fashion TV. Tour à tour égérie pour New Look, Pepe Jeans, Lacoste, Vero Moda, Superga et j'en passe, Alexa Chung ne chôme pas. Et elle peut même se vanter d'avoir déclenché la folie Mulberry avec un sac à son nom.

Derrière son visage de poupon se cache donc une féroce business woman. Une business woman dont le style est copié à chacune de ses apparitions. Que l'on parle vêtement ou beauté. Et si aujourd'hui on va tout naturellement quémander la coupe "Alexa" chez notre coiffeur, et si on tente de reproduire son oeil de biche internationalement connu, il faut se rappeler qu'elle n'a pas toujours été la fille féline au carré wild.

À ses débuts en 2006, Alexa Chung est plus chubby. Elle a alors 23 ans. Raie au milieu, cheveux mi-longs, bouche à peine hydratée, le naturel est de sortie. Un naturel séduisant qui adoucit ses coiffures piquées à Heidi. Car oui, Alexa Chung est téméraire, elle s'est cherchée avant de trouver LA coiffure qui allait faire d'elle une jeune icône de style british. Août 2007, place au carré flou et au succès grandissant. Les traits du visage dessinés, elle signe le début d'une longue carrière fashion.

Découvrez l'évolution beauté d'Alexa Chung sur Puretrend.

 

Chloé de Trogoff

À ne pas rater