Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tim Burton enchante la Cinémathèque

Les Noces funèbres (Corpse Bride)
Réalisé par Tim Burton et Mike Johnson (2005).
A l'image : Tim Burton sur le plateau.
Les Noces funèbres (Corpse Bride) Réalisé par Tim Burton et Mike Johnson (2005). A l'image : Tim Burton sur le plateau.

Tim Burton s'installe à la Cinémathèque française et ramène dans sa valise empruntée à Mary Poppins sa galerie de personnages inquiétants, fantasques et touchants, et son univers onirique qui semble perpétuellement hésiter entre horreur, douceur et cynisme.

Depuis aujourd'hui et jusqu'au 5 août 2012, la Cinémathèque s'attarde sur la carrière du plus génial et gentiment dérangé réalisateur d'Hollywood, auteur de nombreuses fables, pères de monstres moins effrayants qu'il n'y parait, freaks incompris qui permettent au jeune Tim Burton de trouver un exutoire à son quotidien trop ennuyeux.

Une rétrospective qui, en plus de diffuser films, courts-métrages, films d'animation du réalisateur, offre aux spectateurs un parcours inédit en Europe, autour des travaux personnels du réalisateur, et premièrement exposée en 2009 au MoMA de New York.

Au programme de cette plongée macabre mais jamais morbide, dessins, travaux préparatoires, photos, croquis, maquettes, vidéos, objets et autres trouvailles "burtoniennes", qui racontent en images 30 ans de créations surréalistes et poétiques.

Oeuvres originales, dessins inédits, objets sortis des archives des studios... On entre là dans un profusion d'influnces pop, gothique et rock, mélange revendiqué par le réalisateur-dessinateur, et principal ressort de l'imaginaire de Tim Burton que l'on retrouve dans toutes ses oeuvres, de "Pee-Wee Big Adventure" à "Dark Shadows".

Des premiers vagabondages innocents du crayon qui tracent déjà les contours d'histoires qui verront le jour des années plus tard, aux croquis préparatoires fascinants de perfectionnisme, le parcours revient également sur les liens étroits chez Burton des dessins et de la réalisation.

Un laboratoire de l'étrange où ce Dr Frankenstein moderne, artisan amoureux de l'étrange et du bizarre, où l'intimité du cinéaste s'expose à côté d'oeuvres devenues des classiques du cinéma.

A découvrir absolument. Toute la programmation sur le site de la Cinémathèque.

"Tim Burton",

du 7 mars au 5 août 2012.

Cinémathèque Française,

51 rue de Bercy, Paris 12e.

À ne pas rater