Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rock en Seine jour 3 : Clap de fin sur le show de Green Day

Après une première journée pluvieuse à Rock en Seine et un samedi so british, c'est sous le signe de la découverte que s'est clôturé le festival parisien. Enfin presque, puisque c'est tout de même avec le jeu endiablé du guitariste Mike Pritchard du groupe mythique Green Day que s'est achevée cette troisième et dernière journée.

Avant 17 heures, peu de noms très connus et pourtant d'agréables surprises entre Bombay Bicycle Club et les Parisiens de Stuck in the Sound. Avant Seine en 2005, ils s'offrent la Grande Scène pour les 10 ans du festival et cassent la baraque. Très attendus, les Dandy Wharols n'ont pas non plus manqué de séduire les festivaliers. Vient ensuite mon coup de coeur de la journée, du rock'n'roll pur et dur : Social Distortion.

J'ai un peu honte de le dire mais non, je n'avais jusqu'à ce jour jamais entendu parler de ce groupe de punk californien qui existe pourtant depuis 1979. Dans la droite lignée des Clash dans les années 70, ils présentent une musique décomplexée et un chanteur, Mike Ness, façon mafioso à la Al Capone bardé de tatouages. Surprenant.

Après un petit tour pour goûter au son de Foster the People, direction le show le plus attendu de cette édition à en juger par les milliers de t-shirts à leur effigie : celui de Green Day. Dynamiques, fun, Billie Joe Armstrong et ses comparses assurent le show. Lorsqu'ils ne font pas monter des spectateurs sur scène, ils se déguisent, passent les uns après les autres derrière le micro ou aspergent la foule à coup de tuyau d'arrosage. Entre "American Idiot" et "Hey Jude", c'est ce qui s'appelle finir en beauté !

Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater