Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Quand Elsa Schiaparelli rencontre Miuccia Prada...

Exposition parmi les plus attendues de l'année, la rencontre inédite entre Miuccia Prada et Elsa Schiaparelli est prévue pour le 10 mai prochain, inaugurée par tout le New York bon chic bon genre pendant le traditionnel Met Ball.

Une "conversation impossible" pourtant mise en scène par Harold Koda et Andrew Bolton, curateurs de cette exposition déjà chahutée, qui se proposent de souligner les similitudes entre les collections de la fondatrice de Prada et les créations originales de la créatrice italienne.

De leurs liens étroits avec l'art à leur libre interprétation d'une mode joyeuse et furieusement contemporaine, le musée met en parallèle le destin et les oeuvres de ces deux femmes qui ne se sont jamais rencontrées et que 60 ans séparent mais dont les travaux semblent se faire écho.

Une filiation évidente pour Harold Koda et Andrew Bolton qui l'est semble t-il moins pour Miuccia Prada qui a émis quelques doutes sur ce face à face début janvier avant de se rétracter : la créatrice avait en effet expliqué lors d'une interview au WWD, qu'il n'y avait pas autant de correspondances entre son travail et Elsa Schiaparelli que ce que le musée voulait croire.

Des propos que la maison Prada a tenu à clarifier dans un communiqué, expliquant que la créatrice était évidemment "honorée et fière d'être au coeur de cette exposition [...] et que les précédents commentaires avaient été sortis de leur contexte".

Un cafouillage qui ne remet pas en cause la légitimité de l'exposition, qui défend son point de vue et réussi malgré tout, à l'aide de photos, de notes, de montages vidéo, de robes et d'une scénographie signée Baz Luhrmann, à tisser un lien entre deux univers qui comportent bel et bien des similitudes.

Leurs réflexions communes sur le politiquement correct, sur l'appréhension du bon et mauvais goût, leurs goûts pour les imprimés forts, les trompe-l'oeil, le symbolisme et les techniques d'art appliqué, leur soif de bousculer nos certitudes via l'art sont, à la lumière de l'exposition, évidentes.

Des réflexions qui n'ont rien d'étonnant quand on connait le passé d'ancienne militante communiste et activiste féministe de Miuccia Prada et les aspirations surréalistes d'Elsa Schiaparelli, proche de Salvador Dali, Jean Cocteau ou Alberto Giacometti.

Un hommage à l'audace et la réussite de deux femmes qui ont su imposer leurs codes en des temps différents mais qui ont chacune marqué l'Histoire de la mode par leur regard singulier. Une conversation new-yorkaise que nous suivrons, avec regret, de loin.

"Elsa Schiaparelli and Miuccia Prada: Impossible Conversations"

Du 10 mai au 19 aout 2012.

Metropolitan Museum de New York

À ne pas rater