Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Nicolas Bedos, nouveau chroniqueur pour le magazine ELLE

Dès le 30 août prochain, Nicolas Bedos, le beau gosse controversé, rejoindra la team du magazine ELLE en tant que chroniqueur. Ça vous étonne ? Nous aussi !

Nicolas Bedos, auteur du livre "Journal d'un mythomane" et acteur dans la comédie romantique "Amour et Turbulences" avec Ludivine Sagnier, ajoute une nouvelle corde à son arc et s'apprête à devenir le nouveau chroniqueur de l'hebdomadaire ELLE. La rumeur enflait depuis quelques jours, d'autant que le site du magazine l'entretenait avec un certain plaisir (de groupie) non dissimulé via des petits teasers "Le propriétaire de ces pieds est le nouveau chroniqueur de ELLE, qui est-il ?" ou "Notre nouveau chroniqueur se cache derrière cette chemise à peine froissée". Sur le site du féminin, Sophie Fontanel confirme la rumeur : "Il est capable des excès les plus extrêmes, souvent matérialisés par des saillies verbales pas toujours bien accueillies par ceux à qui elles s'adressent. Ce qu'il ose par le verbe : tout. Bref, c'est un bravache".

Impossible de parler de Nicolas Bedos sans évoquer ses déclarations souvent jugées sexistes. Il déclare d'ailleurs lui-même : "Ça m'excite que certaines femmes me voient comme misogyne, tout en espérant que d'autres auront compris à quel point c'est faux".

Le magazine ELLE, fondé 1945 par Hélène Lazareff est connu pour son engagement auprès des femmes dans tout ce qui touche de près ou de loin l'égalité des sexes et la lutte contre le sexisme. Accueillir dans ses pages, un auteur que l'on taxe souvent de sexiste est-il antinomique ? Sophie Fontanel répond : "Ce Nicolas, on le taxe aussi souvent de misogynie. Laissons-le se dépatouiller avec ça, mais précisons tout de même qu'il vénère les femmes intelligentes, ultra fortes et même aussi fortes que lui. Sinon, il ne serait pas ici."

Dans un court entretien publié dans la dernière livraison du magazine selon le site de l'express.fr, Nicolas Bedos promet une première chronique "aussi chaude que l'été qu'il est en train de passer". Ça promet.

Alors, quels seront ces sujets ? La femme, la femme ou la femme ? Réponse dès le 30 août prochain.

J.D

À ne pas rater