Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Linder, Chagall, Keith Haring... Les expos de 2013 à ne pas rater

"Hiding but still not knowing", 1981-2010. Impression numérique du négatif original sur papier photographique.
"Hiding but still not knowing", 1981-2010. Impression numérique du négatif original sur papier photographique.

Photographie ou peinture, documents d'archives, films... De Chagall à Yue Minjun en passant pas Linder ou Dali, découvrez les expositions parisiennes de ce début d'année, à ne pas manquer.

Pour la première fois, une rétrospective sur le travail de l'artiste britannique Linder Sterling est présentée. Appelée tout simplement Linder, cet artiste est avant tout une femme très engagée dans le combat féministe. Grâce à ses collages issus de magazines divers et notamment des pornos, elle dépeint le portrait que la société veut bien donner à la femme : une femme objet. 200 de ses oeuvres sont présentées : photographies, photomontages, collages évidemment, vidéos, musique et surtout, la retransmission de performances scéniques comme celle du concert de 1981 durant lequel elle portait une robe constituée de viande crue (Lady Gaga l'a copiée). Une expo incontournable. Linder, Femme objet, du 1er février au 21 avril 2013 au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris.

Le Grand Palais expose "Chagall, entre guerre et paix". Près de 80 oeuvres, peintures, dessins ou encore gravures de l'artiste retracent le parcours personnel de l'artiste dans lequel se côtoient la guerre et la paix. Cette exposition est une vraie traversée dans l'Histoire surtout du point de vue de Chagall, puisque l'artiste revient, via ses oeuvres, sur : ses années en Russie à Vitebsk, la première guerre Mondiale, la persécution du peuple juif et son exode, la seconde guerre Mondiale... La seconde partie de l'exposition revient quant à elle sur des moments plus joyeux et plus personnels. Chagall, entre guerre et paix, du 21 février 2013 au 21 juillet 2013 au Grand Palais.

Après cela, le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris propose l'une des plus importantes rétrospectives jamais réalisées sur l'artiste Keith Haring en présentant près de 205 de ses oeuvres. Sur toiles ou bâches, Keith Haring luttait avec le pinceau contre le racisme, la discrimination, l'injustice, le capitalisme... Ses dessins et/ou peintures, notamment ses "subway drawings" qu'il réalisait dans le métro, visaient à défendre un monde meilleur. L'oeuvre idéologique de l'artiste américain est à découvrir du 19 avril au 18 août 2013 au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris.

La Cinémathèque française consacre une exposition au cinéaste français Jacques Demy. On lui doit les classiques tels "Les Demoiselles de Rochefort" avec Catherine Deneuve et Françoise Dorléac ou encore "Peau d'âne" toujours avec Catherine Deneuve... L'exposition "Le monde enchanté de Jacques Demy" revient sur l'univers coloré et spectaculaire du cinéaste avec des extraits de ses films, des photographies, des peintures et dessins, ou encore des sculptures de lui-même. Cinéphiles et amateurs ne rateront pas le rendez-vous.
Le monde enchanté de Jacques Demy, du 10 avril 2013 au 4 août 2013 à la Cinémathèque française.

Le Grand Palais rend aussi hommage au parfum "Miss Dior Chérie". Créé en 1947 par Christian Dior , ce parfum a bouleversé les codes grâce à ses notes légères mais surtout, ses notes de modernité qui sonnaient comme un vent de fraîcheur après la guerre. Aujourd'hui, 20 artistes ont été appelé pour interpréter leur vision de cette fragrance.
Miss Dior et les artistes, du 22 mars 2013 au 3 avril 2013 aux Galeries nationales du Grand Palais.

Alors que la Haute Couture va bientôt rythmer la vie parisienne, l'Hôtel de Ville de Paris met à l'honneur la Haute Couture. Balenciaga, Chanel, Courrèges... 100 robes, plus belles les unes que les autres, sélectionnées parmi la collection du Musée Galliera seront présentées. Complétée de dessins et photographies, l'exposition témoigne de l'évolution de la Haute Couture, créée au milieu du XIXe siècle à Paris.
Paris Haute Couture, du mars au 6 juillet 2013 à l'Hôtel de Ville de Paris.

Sans oublier, celles qui sont toujours exposées comme la très grande rétrospective consacrée au peintre prolifique du XXI siècle qu'était de Salvador Dalí. Sculptures, peintures ou même dessins, plongez dans l'univers coloré et irréaliste de Dalí, au Centre Georges-Pompidou. Rétrospective Salvador Dalí Place Georges-Pompidou, 75004 Paris. Jusqu'au 25 mars 2013.

"Cheveux chéris, frivolités et trophées" est encore exposé. Blonds, bruns, courts ou longs, raides ou bouclés... le musée du quai Branly propose un décryptage sur l'histoire des cheveux. Véritable vecteur de séduction chez les femmes mais également symbole dans des rites ancestraux, la chevelure évolue en même temps que la société, c'est ce que tente de démontrer l'exposition. "Cheveux chéris, frivolités et trophées", jusqu'au 14 février 2013 au musée du Quai Branly.

Pour la première fois, Yue Minjun fait l'objet d'une grande exposition européenne à la Fondation Cartier pour l'art contemporain. Si son nom ne vous évoque rien, vous le connaissez sans le savoir car il est impossible de ne pas reconnaître les oeuvres de cet artiste peintre chinois. Pourquoi ? Car elles comprennent toutes des visages aux sourires exagérés, voire même irréels. Une façon pour Yue Minjun de se moquer du régime et le contexte social chinois. Une satyre sur la Chine vue par un chinois, à ne pas manquer.
Yue Minjun, jusqu'au 17 mars 2013 à la Fondation Cartier pour l'art contemporain.

Pour comprendre la notion de "chef-d'oeuvre" de la photographie, il faut voir un panel le plus large possible. La BnF expose 100 clichés jugés comme des chefs-d'oeuvre, de dates différentes, de styles différents, de photographes différents et de techniques différentes. La plus ancienne est de William Henry Fox Talbot de 1839, et la plus récente est de Lewis Baltz et date de 1986. Entre ces deux clichés, 98 autres photos : portraits, paysages, publicités, reportages... La notion de "chef-d'oeuvre" ? A vous de la découvrir. La photographie en cent chefs-d'oeuvre, jusqu'au 17 février 2013 à la BnF François-Mitterand.

Jennifer Delattre

À ne pas rater