Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les soldes, c'est parti : 5 conseils avant de se lancer!

Illustration
Illustration

Nous voici mercredi 6 janvier 2010, les soldes, c'est parti! Et ceci jusqu'au 10 février...

Pas question de passer à coté de ce grand évènement mode bien sûr, mais pas question non plus de se laisser submerger par l'afflux de propositions. Cela mérite un peu de réflexion et d'organisation!

En ces temps de crise, l'heure est au shopping malin. Accumuler les chaussures de marques, les sacs griffés et remplir son dressing jusqu'à son dernier centime n'est plus "in". Trocs, vides-dressing, fripes et brocantes sont les nouveaux spots fashion à fréquenter. Quant aux recessionistas, elles ont détrôné les accros du shopping, pour devenir les nouvelles prêtresses de la mode. En pleine zone de turbulence économique, les soldes ne sont plus seulement un rendez-vous de shopping addict. Elles sont une nouvelle occasion de traquer le bon plan, de dénicher un must-have pour pas cher.

Voici nos cinq conseils avant de partir à l'attaque des soldes...

 

1) Faire du repérage
Pour ne pas perdre trop de temps à fouiner les portants, ou à examiner les piles de vêtements chiffonnés, mieux vaut faire une séance de repérage la veille. Le plan ? Faire le tour de ses boutiques favorites, celles que l'on idolâtre mais qui ne collent pas toujours à notre budget, celles que l'on connait par coeur mais dont on ne se lasse pas. Toute recessionista qui se respecte inspectera alors les rayons de fond en comble pour identifier clairement LA pièce qu'il faudra traquer le lendemain. L'astuce ? Coincer une vendeuse, lui faire du charme et la supplier, de son plus large sourire, de mettre de côté jusqu'au D-Day ce cachemire si doux....

 

2) La tenue adéquate
Pour shopper malin, shoppez à plat. Il faut définitivement tirer un trait sur ses escarpins et autres talons qui excéderaient les 5 centimètres, déjà à peine tolérés. On opte pour ses vieilles ballerines Repetto ou ses spartiates dorées. Il faut aussi éviter les baskets à lacets, qu'il faudra lacer et délacer autant de fois que vous passerez par la case cabine d'essayage. Idem, mieux vaut oublier combi, salopette, chemise à boutons. Car pour être efficace, il faut être rapide et défier toutes fashion victimes prêtes à saisir LA petite robe noire de vos rêves avant vous. Le legging reste la clé de la tenue parfaite : vous pouvez le garder pour quasiment tout essayer, robes, jupes, T-shirt, boy-friend jean....

 

3) Choisir son quartier
Pour plus de rentabilité, la clé est de se limiter à un seul et unique quartier. On évite ainsi de gaspiller son temps et son énergie dans les transports en communs, les embouteillages, les couloirs de métro. Pour choisir son quartier, rien de plus simple : il faut miser sur celui qui regroupe le plus de vos adresses préférées. Mais aussi sur le plus éclectique, c'est-à-dire celui qui offre autant d'enseignes de prêt-à-porter, que de chaussures, lingerie et beauté. Histoire d'assortir son nouveau look à un nouveau make-up.

 

4) Privilégier les petites marques qui montent
Exit les enseignes de la fast fashion que l'on fréquente déjà tous les week-ends, voire au quotidien, hors période de soldes. Pour traquer la bonne affaire, mieux vaut se ruer chez des petits créateurs ou autres marques branchées et moins bon marché, comme Sessun , Sandro , Maje , Bel Air , Zadig&Voltaire ... Même si elles restent plus onéreuses, il est assez grisant de dénicher une leur pièce à -50%. On mise sur les basiques : un débardeur blanc, un T-shirt en lin souple, une veste en jean. Sans oublier les accessoires, ceintures, colliers, sacs et autres grigris, indispensables pour finaliser sa tenue. On se concentre sur l'essentiel et on évite les dérapages incontrôlés, comme ce tutu vichy rose, remisé deux ans au fond de votre dressing avant de finir dans un dépôt vente.

 

5) Stop à l'achat compulsif
Les soldes peuvent être perfides. Elles flirtent avec votre porte-monnaie et perdent de leur intérêt dès qu'elles vous ruinent en fashion-faux-pas. Avant de craquer sur cette sublime robe lamée à 30 euros, il faut bien se concentrer. Peser le pour et le contre, imaginer avec quelles chaussures elle pourrait être portée, pour quelle occasion... Et surtout vous demander si vous l'auriez acheté à son prix non soldé. Si vous hésitez, c'est qu'elle n'est pas à votre style, mieux vaut l'abandonner... Pour se rabattre sur une veste plus sobre, peut être un peu plus cher, mais qui n'attend que d'être portée avec votre boy-friend et vos talons vertigineux. La bonne affaire.

 

Marie Varroud-Vial

À ne pas rater