Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lady Diana, assassinee par les services secrets britanniques ?

Nouveau rebondissement suite au décès de Lady Diana à Paris le 31 août 1997. Alors qu'un biopic sur la secrète histoire d'amour de la princesse va bientôt sortir en salles et dont l'édition de septembre du Vanity Fair est revenue dessus, la police britannique a annoncé samedi 17 août dernier étudier de nouvelles informations sur la mort de la princesse Diana et de Dodi Al-Fayed. Diana aurait-elle été assassinée par les services secrets britanniques ?

A l'aube du 16ème anniversaire de la mort de Lady Diana, les mystères quant aux circonstances de sa mort sont encore discutés. Suite à un accident de la circulation survenu dans le tunnel sous le pont de l'Alma le 31 août 1997, la princesse Diana succombait à ses blessures laissant derrière elle deux petits garçons, les Princes William et Harry, et une nation toute entière endeuillée. Mais Scotland Yard a annoncé samedi dernier examiner de "nouvelles informations" reçues sur la mort de la princesse Diana.

Selon le site lemonde.fr, et selon les médias britanniques, l'une des thèses étudiées par la police indiquerait que la princesse a été assassinée par un membre des forces armées britanniques. Cela fait suite à une déclaration des beaux-parents d'un ancien militaire britannique. Ce dernier aurait confié que son unité aurait préparé et organisé l'assassinat de la princesse. Un ordre qui viendrait de la famille royale ? Alors que la piste de l'assassinat a été abandonnée à deux reprises lors de deux précédentes enquêtes de 2002 et 2006 qui confirmaient alors la thèse de l'accident, l'hypothèse de l'assassinat revient sur le devant de la scène et vient jeter un froid sur l'Angleterre. Néanmoins, l'enquête n'est pas réouverte, il s'agit juste d'examiner la véracité de ce nouveau témoignage.

Les partisans de la théorie du complot doivent plus que jamais avoir les sens en alerte. Sur le site lemonde.fr et cela, malgré les conclusions des enquêtes, près d'"un Britannique sur quatre continue pourtant de croire à la thèse de Mohammed Al-Fayed d'un assassinat perpétré par les Windsor."

Aujourd'hui, l'Angleterre montre que la blessure laissée suite au décès prématuré de la Princesse Diana n'a pas encore cicatrisé... même presque 16 ans après.

J.D

À ne pas rater