Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

John Galliano devant les tribunaux

Jugé hier, mercredi 22 mai 2011, pour injures raciales et antisémites devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, le couturier John Galliano a dû répondre de son comportement et des faits reprochés par trois plaignants. Il encoure jusqu'à 10.000 € d'amende.

Les faits remontent au 24 février 2011. Ivre à la terasse du café parisien La Perle, l'ancien directeur artistique de Christian Dior aurait insulté deux personnes de "sales faces de Juive" et d'"enculés d'Asiatiques". Alors que les victimes supposées portent plainte immédiatement, une troisième personne dépose une plainte contre le créateur pour une altercation similaire, en octobre 2010.

Écarté de son poste chez Dior dans la foulée, John Galliano se retire en centre de désintoxication aux États-Unis. À la barre, le créateur affirme ne pas se souvenir de ses paroles ce soir là, la cause à une triple "dépendance à l'alcool, aux benzodiazépines et aux somnifères". Pour faire face à la pression de son travail et ces moments "d'angoisse, de panique" a renchéri le créateur.

John Galliano, qui a toujours nié les insultes mais qui avait admis dans un communiqué que sa conduite pouvait paraître "choquante", a tenu une fois de plus, à l'issu de l'audience, à s'excuser pour "l'émotion causée par cette affaire", "antisémitisme de comptoir, pitoyable" selon les termes de la procureure.

Le verdict du jugement sera rendu le 8 septembre prochain.

À ne pas rater
À découvrir