Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Emmanuelle Alt et Carine Roitfeld s'expriment

Alors que la saison des Fashion Week vient de démarrer à New-York, le dernier numéro du Vogue Paris, signé Carine Roitfeld, devrait sortir dans quelques jours. Emmanuelle Alt et elle ont, chacune de leur côté, répondu aux questions de journalistes américains, quelques mois après l'annonce du départ de Carine Roitfeld de son poste de rédactrice en chef de Vogue Paris, remplacée par Emmanuelle Alt.

Si l'on a vu cette dernière, en front row des défilés new-yorkais, Carine Roiffeld n'était pas en reste et a assité à plusieurs galas, dont celui de l'Amfar. Car son départ de Condénast ne signifie pas sa retraite. Questionnée sur son futur professionnel, qu'on a très vite associé à un partenariat avec Tom Ford, elle est restée, pour le moment, évasive. Alors qu'elle finit de préparer la sortie de sa biographie, signée par Olivier Zham, aux éditions Rizzoli, ce dernier aurait lâché le morceau : Carine Roitfeld lancerait un nouveau magazine. À suivre donc.

Interrogée par style.com, Carine Roitfeld en a profité pour faire taire les rumeurs. Si elle avoue ne pas être en très bons termes avec sa remplacante, se refusant à d'autres commentaires, elle explique que tout est rentré dans l'ordre avec Nicolas Ghesquière, DA de Balenciaga, qui l'avait blacklisté de ses présentations, et précise qu'elle n'est pas fâchée avec Jonathan Newhouse, PDG de Condénast et Xavier Romatet, PDG du groupe en France. Elle explique, au passage, que c'est elle qui a donné sa démission, contrairement aux rumeurs, sentant l'envie de changement de la direction. "Si je ne peux plus m'amuser, alors je préfère faire autre chose" explique t-elle.

De son côté, Emmanuelle Alt est revenue pour vogue.com sur sa vision de Vogue Paris. Elle gardera les photographes avec qui le magazine a l'habitude de travailler (David Sims, Mert&Marcus, Mario Testino) et l'on verra plus de stars en couverture, notamment françaises (Marion Cotillard ou Charlotte Gainsbourg). Un point de vue que ne partageait pas sa prédécesseur... Elle affirme sa volonté de dénicher de jeunes talents, même si pour elle, "aucun n'est apparu". Enfin, Emmanuelle Alt avait expliqué, au micro d'Hilary Alexander, que Vogue Paris serait "le même, mais différent".

Une formule qui semble refléter la vision des dirigeants du groupe. Ils souhaitent un renouveau tout en gardant un modèle qui a fait ses preuves, les ventes du Vogue Paris ayant augmenté depuis l'arrivée de Carine Roitfeld.

 

Caroline Lazard

À ne pas rater