Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Double : le magazine de la semaine

"Double", numéro printemps-été 2011.
"Double", numéro printemps-été 2011.

Laboratoire de mode à première vue difficile à approcher, le magazine Double sort cette semaine son dernier numéro. L'occasion de se débarrasser de ses a priori.

Revue plus que magazine de mode, Double se veut à l'opposé d'un prescripteur. En mode "recherche de la mode" pour ce 21e numéro, Double tire sa force de son originalité, du choix de ses sujets, de son approche toujours éclectique et de son ouverture d'esprit. La tendance plutôt que la mode pure, qui nous fait tourner en rond, la recherche plutôt que le "statement", improductif.

Autour de collaborateurs et photographes prestigieux tels que Juergen Teller mais aussi d'artistes exposant dans les musées d'art contemporain comme Roe Ethridge, dernier invité en date, la revue se moque de ce qui est "in" ou "out" à un moment précis mais propose de flâner, mêlant indifféremment mais justement art, pop culture, art de vivre et mode bien sûr.

Pour son dernier numéro, Double voyage dans l'histoire de la mode, mélangeant vintage et nouvelles collections dans ses séries mode et part à la rencontre d'icônes et de gens presque normaux à New York : Marisa Berenson, Leelee Sobieski, Hampton Fancher, le scénariste de Blade Runner et d'autres encore.

Récompensé par le "prix de l'édition magazine" il y a quelques semaines, Double voit désormais la vie en imprimés psychédéliques. 21, l'âge de la majorité. Youpi.

Le numéro printemps-été 2011 du Double débarque en kiosque, à la fin de la semaine, au prix de 7 € avec ses trois couvertures. Ne vous reste plus qu'à dénicher celle de vos rêves. En vente chez Colette.

 

Caroline Lazard

 

À ne pas rater