Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Diana Vreeland : sa carrière honorée sur le Walk of Style 23 ans après sa mort

Diana Vreeland sera la dix-neuvième étoiles du Rodeo Drive Walk of Style à Beverly Hills. Célèbre journaliste mode et rédactrice en chef respectée du Vogue US dans les années 60, l'américaine décédée en 1989 sera honorée pour l'ensemble de sa carrière.

Equivalent mode du célèbre Rodeo Walk of Fame, le Walk of Style a été inauguré en 2003 par la ville de Beverly hills et le Rodeo Drive Committee dans le but de rendre hommage aux créateurs et personnalités qui ont façonné le style et les arts de leur époque.

Journaliste pour le Harper's Bazaar à partir de 1937 où elle tient la rubrique teintée d'humour "Why don't You ...?", Diana Vreeland rejoint en 1962 le Vogue US pour être nommée l'année suivante rédactrice en chef, poste qu'elle assurera jusqu'en 1971.

Pendant ces années Vogue, Diana Vreeland est l'une des femmes les plus importantes du milieu qui fait et défait les tendances et l'avenir des créateurs qu'elle soutient, elle encore qui saura comme personne transformer les stars du cinéma en icônes de mode (Lauren Bacall, Lauren Hutton ou encore Angelica Houston).

Admiratrice du travail d'Yves Saint Laurent, de Cristobal Balenciaga ou de Christian Dior, elle lancera notamment la carrière de Manolo Blahnik, Oscar de la Renta et Diane Von Furstenberg et fera cohabiter dans les pages de son magazine l'énergie créative d'un New York en pleine ébullition artistique.

Artistes, photographes et mannequins qui gravitent autour de la Factory d'Andy Wharol, Richard Avedon, Helmut Newton, Bob Richardson ou Twiggy sont régulièrement invités et repoussent les limites du "stylistiquement correct" de l'époque : "De l'excès en toutes choses ! Je crois beaucoup à la vulgarité. Et puis le goût, bon ou mauvais, l'essentiel est d'en avoir un".

Conseillère spéciale de Jackie Kennedy dans le choix de sa garde-robe pendant la campagne présidentielle de JFK en 1960, Diana Vreeland deviendra consultante pour le Costume Institute du Metropolitan Museum of Art à New York en 1971.

Une plaque commémorative illustrée de quelques phrases restées célèbres et de sa signature sera posée dans les jours à venir aux côtés de celles de Gianni Versace, Tom Ford, Giorgio Armani ou Mario Testino.

En attendant la sortie du documentaire "Diana Vreeland: The Eye Has To Travel" réalisé par sa petite fille par alliance Lisa Immordino Vreeland le 3 octobre 2012.

À ne pas rater
À découvrir