Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Des réal' et des clips

Michel Gondry, Je danse le Mia , IAM, 1993. Alors que le réalisateur nous propose toujours de tourner nos films à Beaubourg, arrêt sur l'un de ses premiers clips marquants. Avant de signer l'univers graphique de Björk et après avoir réaliser les clips de Laurent Voulzy ou Jean-Luc Lahaye, Michel Gondry fait équipe avec le groupe de rap IAM et joue avec les plans, les intégrant les uns dans les autres. Les bidouillages à la Gondry ne font que commencer.

L'usine de films amateurs de Gondry ne désemplit pas, depuis son ouverture, le 16 février 2011. Incubateur d'idées soigneusement bricolé par le réalisateur, il ne reste plus qu'à laisser vagabonder son imagination et utiliser les moyens du bord. Alors que le Centre Pompidou retrace la carrière du français, Puretrend en a profité pour s'attarder sur l'autre passion de Gondry, la musique.

Et plus précisément, la musique en clip. Clippeur ultra-prolifique dans les années 90 et 2000, Gondry se laisse aller aux expérimentations les plus fantasques, réveillant le clip, un peu endormi. Il invente un univers romantico-dramatique à Björk, s'amuse avec le stop-motion pour les White Stripes et invente le clip "chorale", dont les personnages et les plans font écho à la musique avec Around The World des Daft Punk.

Un infatigable bricoleur de l'image dont l'imagination est infinie. Des clips par dizaine, des milliers de fans : des preuves s'il en fallait de l'impact de Gondry dans la pop culture. Mais Michel Gondry n'est pas le seul. Objet hybride entre cinéma et publicité, le clip a attiré nombreux réalisateurs confirmés ou non, friands d'expérimentation en tous genres. Tremplin pour certains, terrain de jeu pour d'autres, la vidéo musicale semble être le format créatif idéal.

De Spike Jonze à Luc Besson, en passant par Romain Gavras et David Lynch, tour d'horizon de clips tout droit sorti de l'imaginaire bouillonnant de réalisateurs qui ont fait leur bout de chemin sous les projecteurs.

 

Caroline Lazard

À ne pas rater