Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Des courts de tennis au legendaire polo, zoom sur la saga Lacoste

Derrière ce crocodile mondialement connu, se cache un homme : René Lacoste. Véritable star du tennis, René Lacoste était l'un des Quatre Mousquetaires. Des courts de tennis au polo qui sera un succès mondial, retour sur le parcours de Lacoste.

René Lacoste, des Mousquetaires au polo
Henri Cochet, Jean Brugnon, Jean Borotra, René Lacoste sont les 4 Mousquetaires. Ce surnom leur a été octroyé lorsqu'ils ont remporté à six reprises de la Coupe Davis, de 1927 et 1932. Si la carrière de René Lacoste dans le milieu du tennis fut brève, il l'arrêta à 25 ans, elle n'en fut pas moins intense puisqu'il a tout de même remporté sept titres du Grand Chelem. D'ailleurs, il possède sa statue à Roland Garros aux côtés des trois autres mousquetaires. Lorsqu'il décide de mettre un terme à sa carrière, ce perfectionniste de nature réfléchit à concevoir et commercialiser des vêtements plus confortables que pourraient porter les joueurs, alors cantonnés à des chemises classiques à manches longues. Car dès 1920, ce dernier a fait dessiner et créer pour son usage personnel un lot de chemises en coton dans une maille aérée. Beaucoup plus confortable que la tenue "officielle" de tennis, pourquoi ne pas révolutionner cette dernière ? René Lacoste crée alors la chemise à manches courtes, en petit piqué de coton blanc. Son nom de code : L.12.12. Une véritable révolution pour les joueurs. Le succès est au rendez-vous.

Le crocodile, l'histoire d'un succès
Dès le départ, René Lacoste fait broder un crocodile vert sur sa chemise. Si de nombreuses rumeurs s'écrivent sur cette signification, la véritable histoire du Crocodile remonte à 1923, soit 10 ans avant la conception de la première chemise. A cette époque, Allan H. Muhr, le Capitaine de l'Équipe de France de Coupe Davis, fait le pari avec René Lacoste que si ce dernier remporte un match important pour l'équipe, il lui promet une valise en peau de crocodile. Les journalistes américains, ayant eu vent du pari le surnomment "le Crocodile", d'autant que cela faisait aussi référence à "la ténacité dont il faisait preuve sur les courts de tennis, en ne lâchant jamais sa proie". Ce surnom est resté encré dans la tête du public américain. En souvenir, l'illustrateur Robert George lui dessine un crocodile qu'il fait broder sur le blazer du champion. En 1933, René Lacoste fonde la société Chemise Lacoste, la légende est née.

Le polo Lacoste, number 1 sur les courts
Malgré les nombreux nouveaux sponsors dans le milieu du tennis comme par exemple Uniqlo pour Novak Djokovic, Lacoste reste numéro 1. Selon un communiqué de la marque, Lacoste est partenaire de nombreux tournois dans le monde, ce qui lui assure une grande visibilité : L'Open d'Australie depuis 2009, le Dubai Tennis Championships depuis 2007, le Shanghaï Master depuis 2009 mais surtout, Lacoste est partenaire de Roland Garros depuis 1971 soit 42 ans.

Lacoste, l'histoire d'un avant-gardiste
En apposant son crocodile vert sur le t-shirt polo, René Lacoste marque un tournant dans la mode puisque c'est la toute première fois qu'un logo est clairement visible sur un vêtement. A cette époque, les marques ou signes sont en effet cachés à l'intérieur du vêtement. En fait, René Lacoste vient d'inventer le "Logo" comme on l'entend aujourd'hui.
En plus du polo, René Lacoste est à l'origine de la toute première raquette de tennis en métal, qui voit le jour en 1963. Beaucoup plus élastique, elle améliore incontestablement la frappe des balles et ringardise instantanément celle en bois.
Puis, en 1968, Avec l'aide du parfumeur Jean Patou, René Lacoste sort "Lacoste", l'un des tous premiers parfums pour homme à être mis sur leur marché.

Vers une allure plus mode
En 2001, Lacoste, dont Bernard Lacoste est le président directeur général suite au décès de son père le fondateur de la griffe en 1996, décide de donner une allure plus "mode" et "couture" à sa ligne de vêtements. Il recrute alors un Directeur Artistique qui s'occupera de développer et de faire évoluer la marque au célèbre crocodile. Cet homme, c'est Christophe Lemaire, qui a précédemment travaillé chez Saint Laurent et Christian Lacroix. Jackpot, Lacoste voit ses ventes augmenter très nettement, Christophe Lemaire a gagné le pari. En septembre 2010, le créateur quitte la maison pour aller chez Hermes. Lacoste nomme alors Felipe Oliveira Baptista, lauréat du Grand Prix du Festival d'Hyères en 2002 et de l'Andam en 2003. Il insuffle à la marque un vent plus mode, élégant et pepsy, le Lacoste que l'on connaît aujourd'hui.

Jennifer Delattre
À ne pas rater