Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Décès d'Anna Piaggi, figure libre de la mode

Rédactrice de mode italienne, Anna Piaggi est décédée aujourd'hui mardi 7 août 2012 à Milan, à l'âge de 81 ans.

Plus connue pour ses tenues extravagantes, son goût pour les mélanges en tout genre et un maquillage volontiers outrancier, Anna Piaggi contribuait régulièrement à plusieurs parutions majeures comme le Vogue Italie et assistait toujours à de nombreux défilés.

L'annonce de sa mort, relayée via les réseaux sociaux et Twitter en milieu d'après-midi a été annoncé par le quotidien italien La Repubblica sur son site web.

Anna Piaggi avait débuté sa carrière de chroniqueuse mode dans les années 60 pour Arianna avant d'écrire pour Vanity Fair et de rejoindre le Vogue Italie où la rédactrice partageait depuis de nombreuses années son carnet d'inspirations avec ses lecteurs.

Amie et muse de nombreux créateurs parmi lesquels Karl Lagerfeld, Manolo Blahnik (qui lui avait accordé le titre de "plus grande autorité sur Terre pour les robes") ou Stephen Jones, Anna Piaggi avait eu droit à un hommage en 2006 du Albert & Victoia Museum qui avait organisé une exposition autour de sa garde-robe, composée de plus de 2800 robes et de 265 paires de chaussures cette année-là.

Si les termes éclectique et excentrique reviennent souvent pour décrire le style très personnel de la rédactrice, amoureuse de la mode et du mouvement perpétuel de création, l'italienne avait su se construire un personnage atypique et immédiatement reconnaissable (à l'image d'un certain Karl Lagerfeld) autour de pièces vintage et uniques.

La mode vient de perdre l'une de ses figures les plus libres.

À ne pas rater