Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Chloé. Attitudes : 60 ans de liberté au Palais de Tokyo

La fille Chloé a fait rêver des milliers de jeune femme depuis que Gaby Aghion a jeté en 1952 les premières fondations de sa marque. Mais qu'est-ce qui caractérise la fille Chloé ? Plus que des it-bags et des pièces devenues cultes au fil des ans, tout est une question d'attitude.

Et ce qu'entend démontrer l'exposition anniversaire "Chloé Attitude" qui revient, du 29 septembre au 18 novembre 2012 sur 60 années de mode qui ont, au fil de ses créateurs et des soubresauts de la société dressé le portrait d'une jeunesse enjouée. Celui de la fille Chloé.

En prenant le parti d'éviter toute chronologie, la commissaire d'exposition Judith Clark choisit de suivre le mouvement créateur de la maison pour mieux comprendre la motivation première de Gaby Aghion : imaginer un vestiaire décontracté et élégant qui suive la nouvelle vie des femmes des années 50.

Soit les balbutiements du prêt-à-porter. Partant de ce constat, l'exposition met en scène la façon dont la marque a su créer une esthétique identitaire qui ont influencé la mode féminine à chaque époque, selon les différentes sensibilités de ses directeurs de création.

Hannah MacGibbon, Maxime de La Falaise, Karl Lagerfeld, Phoebe Philo mais aussi Martine Sitbon ou Stella McCartney tous seront présents à travers leur relecture de la silhouette romantique et subtilement sexy de la maison, née de six robes en popeline de coton dans les années 50.

La scénographie fera se dialoguer des pièces de différentes époques, toutes caractéristiques du style et de l'attitude Chloé, qui mérite peut-être un nouveau jugement. "On aurait plutôt tendance à associer la maison à une hippie girl un peu rêveuse mais en réalité, au coeur de Chloé, il y a toujours eu une attitude affranchie qui défie le statu quo de la mode" explique Clare Waight Keller, directrice de création.

Accompagnées de témoignages divers, documents, dessins et photos d'archives, les vêtements racontent l'histoire d'une maison mais aussi celui de la femme et de ses révolutions. Mais "Chloé Attitudes" se refuse déjà à tout regard nostalgique, préférant fêter ces 60 ans en se tournant vers l'avenir, qui semble donner raison aux élans sensuels imaginés par Gaby Aghion.

"Chloé Attitudes",

du 29 septembre au 18 novembre 2012.

Palais de Tokyo,

13 avenue du Président Wilson

Paris 13e

À ne pas rater