Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyonce, vue par Roberto Cavalli : les fans crient au scandale (pour rien)

Polémique autour du croquis de Beyoncé réalisé par Roberto Cavalli. La raison ? Une silhouette bien loin de la réalité pour les fans de la chanteuse.

Depuis hier, les fans de la chanteuse Beyoncé ont un sérieux contentieux avec le couturier Roberto Cavalli et crient au scandale. En effet, le créateur italien a posté sur ses comptes Twitter et Facebook un croquis qu'il a réalisé de la chanteuse. On y voit Queen B porter une superbe robe spécialement confectionnée pour sa tournée mondiale "The Mrs Carter Show World Tour ". Seulement voilà, Beyonce aussi connue pour ses formes féminines qu'elle assume entièrement et qu'elle montre avec fierté notamment lors de sa campagne pour l'été d'H&M, a été représentée par le couturier en top extrêmement fine. Il n'en fallait pas moins aux fans de la femme de Jay-Z pour crier au scandale.

Sur le compte Facebook de Roberto Cavalli, les critiques pleuvent : "Beaucoup trop de photoshop !!", "C'est une honte parce que son corps est plus beau que celui qui lui a été fait sur ce croquis" ou encore "Si c'est Beyoncé, je suis Naomi Campbell".
Alors oui, le dessin la représente avec des jambes très longues, une taille extrêmement fine et un visage très affiné, mais ne s'agit-il pas d'un dessin de mode ?

Quelques heures plus tard, le couturier a voulu calmer la tempête en twittant : "Chers fans, nous tenons à préciser que l'image de la robe créée par #RobertoCavalli pour @Beyonce est un croquis...". Une polémique qui n'aurait pas vraiment dû exister surtout lorsque l'on regarde les autres croquis réalisés par Roberto Cavalli notamment lorsqu'il avait représenté Pocahontas pour le Noël du grand magasin Harrods qui dévoilait ses princesses Disney Haute Couture, ou encore plus parlant : les croquis de la tenue de scène de la chanteuse Shakira lors de la coupe du monde de football de 2010.

On se rend ainsi bien compte qu'il s'agit d'une façon personnelle de représenter ses modèles et non d'un désir de masquer les formes de Beyoncé. Et on remarque que lorsque Peter Dundas pour Emilio Pucci avait dessiné Beyoncé aussi longiligne que Roberto Cavalli, il n'y a pas eu tout ce scandale.

Néanmoins, cette controverse montre qu'on ne touche pas, jamais au grand jamais, à Queen B. Roberto Cavalli l'aura appris à ses dépens...

J.D

À ne pas rater