Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

5 raisons de regarder "Les Anges de la télé-réalité"

Avis aux fans. Les Anges de la télé-réalité vient d'entamer sa deuxième saison. Le concept ? Envoyer anciennes stars de la télé-réalité au pays de la gloire facile pour booster leur retour sur scène. Plan de carrière béton et plans foireux, l'émission est là pour coacher nos people déchus et oubliés du public.

Succès surprise de NRJ 12 en janvier dernier, la première saison avait débauché Steevy du Loft et Cindy Sander de la Nouvelle star, têtes d'affiche du casting parmi des candidats de haut vol. Best-of, dix ans après, du meilleur de la télé-réalité, Les Anges nous promettait espoirs déçus, rêves brisés, clash d'ego et bimbo sexy. C'est le public qui n'a pas été déçu. On prend les mêmes et on recommence donc avec la deuxième saison qui nous promet des soirées inoubliables. Décryptage.

 

1- Pour son concept "deuxième chance"

En seulement deux saisons, ce programme de télé-réalité est devenu culte. Tellement qu'il n'aura pas fallu attendre plus de six mois avant de retrouver anciennes vedettes et poeple has-been aux States. Entre les nostalgiques des premiers concepts, amusés de retrouver ses héros adolescents et les vierges de Secret Story, Star Ac' et autres, Les Anges réunit un public pour qui cette deuxième chance est l'occasion de se délecter devant leur tentative, perdue d'avance, aidés de bras cassés et d'agents inconnus de stars cheap.

2- Pour son casting de rêve

Du lourd, cette saison encore. Moins de blondes cette fois-ci mais des candidats au potentiel énorme. Récapitulatif : Monia de Popstar 2, Daniela de Secret Story 3, Julie de Secret Story 4, Marvin de Génération Mannequin 4, Sofiane de la Star Academy 4, Caroline de Secret Story 2, Loana de Loft Story 1, Brandon de L'île de la Tentation 1 et Jonathan de Secret Story 3. Oui, car le prénom seul ne rappelle jamais rien à personne. Des égos surdimensionnés, des projets concurrents, bref des divas qui s'embrouillent et des guests de haut niveau.

3- Pour son choc des cultures

Alors que la première saison avait embarqué nos acolytes, paillettes dans les yeux, à Los Angeles, ville où tout est possible, les nouveaux candidats sont eux arrivés à Miami, sur la côte est (important de préciser). Un paysage inexploré et un pays qu'ont bien décidé de s'approprier les candidats. Pas toujours facile l'American Dream. Répliques hallucinantes, niveau d'anglais CM2 et point tourisme pour les nuls dont on se passerait, les États-Unis et sa culture sont durs à apprivoiser pour certain. C'est sûr, dans les séries, c'est plus facile. Et si le français moyen fait partie des pires touristes, les candidats de l'émission ne nous aident pas à redorer notre image.

4- Pour Loana de Loft Story

LA star de l'émission, celle que tout le monde attendait de revoir. La Cindy Sander de la saison. C'est dire les attentes et le nombre de fans hystériques devant leur télé. Promise à une cure de remise en forme après avoir pris une vingtaine de kilos bien tassés, Loana aimerait retrouver le corps de ses 20 ans. Coach perso à sa disposition, moral béton, Loana a quinze jours pour tout perdre, au pays du burger. Elle y croit. Tant mieux pour elle.

5- Pour Brandon de L'ile de la Tentation

La précédente saison, Diana, ex de Brandon qui avait cédé à la tentation il y a dix ans, avait essayé de relancer sa carrière en Californie. Peut-être un peu jaloux et en panne de plan de carrière, Brandon, devenu prof de yoga, a donc pris la direction de Miami pour retrouver son totem intérieur... Mélange entre un JCVD aux phrases chocs et un Francis Lalane qui fait l'amour à la nature, Brandon est la bonne surprise de l'émission.

Les Anges de la télé-réalité,

du lundi au vendredi,

17h45, NRJ12

Caroline Lazard

À ne pas rater