Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

5 raisons de regarder "Jean-Paul Gaultier ou les codes bouleversés" ce soir

Premier documentaire de Farida Khelfa, Jean-Paul Gaultier ou les codes bouleversés, retrace le parcours et la carrière du couturier qui a toujours fait rimer mode avec électrochoc. Diffusé sur France 5, vendredi 21 janvier 2011, c'est un portrait juste que nous livre le mannequin, qui, sous sa casquette de réalisatrice, n'oublie pas son amitié avec Jean-Paul Gaultier. Un documentaire à ne pas rater...

... parce qu'il est touchant.

Amie de longue date et mannequin des premières heures, Farida Khelfa donne d'emblée une portée intimiste au documentaire, lui conférant une légitimité naturelle. Qui d'autres pouvait réaliser un portrait à la fois touchant et juste du couturier ? Farida lève le voile avec pudeur sur l'enfance du créateur, sa relation avec Francis Menuge et nous révèle, au final, l'histoire de l'homme derrière le couturier.

...parce qu'il est drôle.

Pas question d'oublier l'humour de Jean-Paul Gaultier, présent dans toutes ses collections. La blague facile et son sens de la répartie en ont fait un créateur proche des gens. Une bonne humeur et une décontraction que l'on doit beaucoup à la présence de Farida. "C'est moi qui lui taillais des costards, aujourd'hui c'est elle qui m'a tiré le portrait!". Joliment dit.

...pour ses images d'archives.

Le couturier n'hésite pas, se livre et nous fait partager anecdotes, vidéos et images d'archives qui font sourire. Véritables pépites, qui se souvient du single How to do that enregistré en 88 ? "J'ai bien fait de faire de la mode" rigole t-il. On redécouvre également qu'il a été animateur de l'émission Eurotrash avec Antoine de Caunes. Electron libre, Gaultier est le parfait représentant de l'esprit de ces années.

...parce qu'on redécouvre des collections phare.

Le documentaire nous plonge dans l'univers éclectique et avant-gardiste du couturier avec des collection chocs et décalées comme Barbès en 1983, Rabbins chics en 1993, Piercings et Tatouages en 1994, jusqu'à Sex and Money en 2009. Jean-Paul Gaultier restera, avant tout, celui qui a élevé au rang de pièces iconiques la marinière, le corset, les seins coniques et la jupe d'homme. Jouant sans cesse avec le borderline entre mauvais goût et génie, il a fait vivre, à la mode, ces plus belles pages dans les années 80 et 90.

...pour les interventions féminines.

La grande force du documentaire ? Avoir su convaincre Carla Bruni, Arielle Dombasle ou Dita Von Teese d'y participer. Des invitées glamour, des confidentes, des muses qui posent les questions qui nous brûlent les lèvres. Évoquant, tour à tour, le thème et l'influence du cabaret (notamment Les Folies Bergères), les femmes de sa vie et son combat dans la lutte contre le Sida, la présence de ce cercle familial et l'oeil bienveillant de Farida font de ces codes bouleversés une réussite.

 

"Jean-Paul Gaultier ou les codes bouleversés"

de Farida Khelfa,

vendredi 21 janvier 2011,

20h35 sur France 5.

Caroline Lazard

 

À ne pas rater
À découvrir