Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Derniers articles
Les icônes du style : Elsa Schiaparelli
le 07 Mai 2012 à 19:15

Les icônes du style : Elsa Schiaparelli

Si le noir collait à la peau de Coco Chanel, c'est un rose fuchsia, "choking", que l'on retient...
Biographie
Fille du doyen de l'université de Rome spécialiste des langues orientales, et petite-nièce de l'astronome Giovanni Schiaparelli (qui a découvert les canaux de Mars et avec lequel elle a passé des heures à explorer les cieux), Elsa Schiaparelli est née le 10 septembre 1890 au Palazzo Corsini de Rome, dans un milieu très aristocratique et intellectuel.

Au début, rien ne la prédestine spécialement au stylisme. Elle étudie en effet la philosophie à l'Université de Rome, période pendant laquelle elle publie un livre de poèmes sensuels, qui choque sa famille très conservatrice. Elle est alors envoyée au couvent, où elle entame une grève de la faim en signe de protestation.

Elle décide finalement de partir pour Londres. En chemin, invitée à un bal à Paris, elle se confectionne pour l'occasion une robe en s'enroulant d'un tissus bleu foncé acheté sur place.

Elsa devient à Londres, en 1914, nurse. Elle passe son temps libre à visiter des musées et à suivre des conférences. Et rapidement, elle rencontre et épouse un professeur franco-suisse, le comte Guillaume de Wendt de Kerlor, avec qui elle vit entre Nice (France) et les Etats-Unis.

Le mariage ne dure pas, son mari l'abandonne en 1919. Sous l'influence de Gabrielle et Francis Picabia, le père du dadaïsme, elle s'installe alors à Paris en 1922.

Maman d'une petite fille, Maria Luisa Yvonne Radha de Wendt de Kerlor, plus connue sous le nom de Gogo Schiaparelli, elle doit travailler pour subvenir à leurs besoins. Elle apprend le dessin et entre comme styliste dans une maison de confection.

En 1927, " Schiap ", comme la surnomment ses amis, lance son entreprise de confection de vêtements et emménage dans un entresol rue de la Paix. Suivra, à partir de 1934, une ligne de parfums.

A partir de 1933, avec la version française de " Topaze ", Elsa imagine la garde-robe de plusieurs films. Elle habillera notamment Mae West dans " Every Day's a Holiday " en 1937.

En 1935, la maison Schiaparelli déménage place Vendôme.

Elle rencontre Gaby Picabia (ex-épouse de l'artiste français dadaïste Francis Picabia), propriétaire d'une boutique de vente de la mode française à New York, ainsi que des artistes comme Marcel Duchamp ou Man Ray.

En 1937, Elsa Schiaparelli crée en collaboration avec l'artiste et poète Jean Cocteau un tailleur bleu brodé de longs cheveux d'or s'enroulant autour de la manche.

Elle côtoie également Dali, avec qui elle imagine des vêtements surréalistes comme la robe homard, la robe larmes, la robe squelette, et le chapeau chaussure.

Durant la Seconde Guerre mondiale, peu de temps après le début de l'occupation allemande en 1940, après avoir confié la direction de sa maison, Elsa Schiaparelli part aux Etats-Unis. Là-bas, elle se refuse à toucher à un morceau de tissus quel qu'il soit, et présente une série de conférences sur la Haute Couture française. Pendant son exil, elle fait quelques voyages à Paris, mais elle ne revient réellement qu'àprès la Libération. Elle présente alors plusieurs collections.

Dans son atelier, elle enseigne son art à de jeunes étudiants dont les noms deviendront célèbres quelques années plus tard, comme Hubert de Givenchy , qui débute en 1947 à la boutique, ou Pierre Cardin .

En 1952, Elsa dessine les costumes de Zsa Zsa Gabor qui se produit au Moulin Rouge.

En déclin depuis la fin de la guerre, elle arrête son activité de styliste en 1954, mais conserve sa boutique. Puis elle publie la même année son livre de souvenirs " Shocking " à la couverture rose, et termine ses jours tranquillement entre Paris et sa maison en Tunisie.

Elle décède le 13 novembre 1973.

En 2004, le musée de la mode et du textile en France lui ouvre ses portes et expose 173 robes créées entre 1927 et 1954 ainsi que des accessoires, dessins et photos.

 

Naissance : Le 10 Septembre 1890

Décès : Le 13 Novembre 1973

Métier : Couturière

Signe astrologique : Vierge

Ville : Rome

Top Articles
Les icônes du style : Elsa Schiaparelli
le 07 Mai 2012 à 19:15

Les icônes du style : Elsa Schiaparelli

Si le noir collait à la peau de Coco Chanel, c'est un rose fuchsia, "choking", que l'on retient...
Photos
Autour de Elsa Schiaparelli