Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Derniers articles
Les cils arc-en-ciel repérés sur le podium, on ose ou pas ?
le 01 Mars 2018 à 16:00

Les cils arc-en-ciel repérés sur le podium, on ose ou pas ?

Si en matière de coloration toutes les couleurs sont permises, question cils la palette est souvent plus...
Hyères 2010 : la Belgique a l'honneur du jury
le 04 Mai 2010 à 12:34

Hyères 2010 : la Belgique a l'honneur du jury

Pour les 25 ans du festival de la mode et de la photographie d'Hyères, le soleil était au rendez-vous...
Les nominés du 25e Festival de Hyères sont...
le 26 Février 2010 à 18:36

Les nominés du 25e Festival de Hyères sont...

Du 30 avril au 3 mai 2010, la 25e édition du Festival International de mode et de photographie de...
Fashion Week Paris Ete 2010: Dries Van Noten
le 01 Juillet 2009 à 00:00

Fashion Week Paris Ete 2010: Dries Van Noten

Coup de tonnerre Sensurround, chez Dries van Noten
Biographie

Dries Van Noten est né le 12 mai 1958 à Anvers (Belgique).
Il a grandit dans l'univers de la mode masculine. Son grand-père, " retourneur de vestes ", travaillait sur des vêtements d'occasion entre les deux guerres mondiales. Précurseur, il ouvrit la première boutique de prêt-à-porter d'Anvers.
Son père possède alors deux magasins fashion haut de gamme, présentant les collections Ungaro, Ferragamo et Zegna.
Sa mère, elle, gère une boutique Cassandre et collectionne les vieilles dentelles et le linge de maison brodé ancien.

Enfant, il acquiert la rigueur et le sens moral dans une école jésuite, et suit son père aux défilés de Milan, Paris et Düsseldorf. Rapidement, il s'intéresse plus au design qu'au côté commercial de la mode. En 1976, il intègre les cours de stylisme de l'Académie Royale des Beaux Arts d'Anvers. Tout en étudiant, il travaille en tant que styliste freelance pour différents fabricants, crée 3 collections pour enfants, dessine pour la marque Donnay,... et devient acheteur pour son père. Diplômé en 1981, il poursuit ses expériences en indépendant.

En 1986, il se lance et crée sa propre marque, soutenu par deux amis devenus ses " bras droits " : Christine Mathys (décédée en 1999) et Patrick Van Gheluwe. Il défile pour la toute première fois à Londres avec les six d'Anvers, dont : Ann Demeulemeester , Dirk Bikkembergs, Dirk Van Saene, Marina Yee et Walter Van Beirendonck. Dries Van Noten se distingue alors du groupe des Antwerp Six, avec son style plutôt éclectique. Sa première collection de vêtements prêt-à-porter homme, composée de blazers, chemises et pantalons, rencontre un véritable succès, et se retrouve ainsi dans les vitrines d'enseignes prestigieuses, telles que Pauw à Amsterdam, Whistles à Londres et Barneys à New York.

En 1987, Dries Van Noten signe sa première ligne de prêt-à-porter pour femmes. Le créateur utilise les mêmes matières pour ses deux lignes de vêtements et présente l'ensemble dans sa petite boutique d'Anvers.


En 1989, le créateur ouvre sa propre boutique, à Anvers, Het Modepaleis.
Ironie de l'histoire, cet ancien grand magasin fut un temps occupé par le principal concurrent de son grand-père.

En 1991, les créations de prêt-à-porter homme défilent pour la première fois à Paris. L'engouement pour la griffe est tel, que Dries Van Noten inaugure un showroom et un bureau de presse à Paris, dans une ancienne galerie d'art du Marais, puis ouvre un espace à Milan.
En novembre 1993, Dries Van Noten participe pour la première fois aux défilés féminins parisiens.

En 2000, le créateur investit un immense entrepôt (près de 6.500 m2, sur 6 niveaux) sur Godefriduskaai, à Anvers, un lieu chargé d'histoire, car occupé par les troupes allemandes, puis par les Alliés pendant la dernière guerre mondiale. Il regroupe, ainsi, tous ses départements, de la création à la gestion et dispose aussi d'un showroom.

En 2003, il inaugure sa boutique de New York.

Il n'hésite pas à mettre en scène ses défilés dans des lieux insolites : sous le métro aérien parisien à Barbès, dans une piscine municipale, dans une usine désaffectée...
Des célébrités du monde artistique adoptent la griffe, et, consécration hollywoodienne, Cate Blanchett porte l'une de ses féériques créations à la cérémonie des Oscars en février 2008.

En janvier 2007, il déménage sa boutique parisienne et installe ses collections dans un nouvel espace, une ancienne librairie du XVIIe siècle, quai Malaquais, non loin de l'Académie Française ou de celle des Beaux Arts et face au Louvre. Comme pour son showroom anversois, le styliste veille à la restauration de ce lieu et à la conservation de la vitrine. Entre rayonnages d'origine et meubles anciens chinés, il crée un univers atypique et unique pour présenter ses modèles. Suit l'inauguration, en mars 2009, d'un magasin à Tokyo.

En 2007, Dries Van Noten découvre un procédé révolutionnaire d'impression mis au point par un inconnu, Orbis Wirth, dans les années 20, repris par l'imprimeur suisse Jakob Schlaepfer dans les années 80 et rapidement abandonné, car excessivement coûteux. Cette technique aux larges cylindres recouverts de cire imbibée de pigments permet d'imprimer sur du tissu de très fins motifs de manière précise et de juxtaposer des couleurs à l'infini. Avec la technologie moderne du jet d'encre, Dries Van Noten crée des pièces exclusives pour sa collection printemps-été 2008 et notamment, une robe en satin de soie imprimée de 50 tons bleus différents.

Le talent artistique de Dries Van Noten est reconnu internationalement.
Depuis 1998, il collabore avec la danseuse-chorégraphe flamande Ann Teresa de Keersmacker et dessine les costumes de scène de ses ballets.
En 2008, Dries Van Noten est distingué par le Council of Fashion Designers of America avec le International Award, le prix du meilleur designer de l'année, précédement décerné à Pierre Cardin , Olivier Theyskens (Rochas), Alber Elbaz (Lanvin), Miuccia Prada , Alexander McQueen ...
En avril 2009, le créateur reçoit les honneurs du Couture Council's Artistry of Fashion à New York.

Parallèlement, Dries Van Noten soutient les associations de lutte contre le VIH, telles que AIDES ou ARCAT, en offrant, notamment des créations pour les braderies (21ème braderie mode et décoration de l'Arcat, du 20 au 23 mai 2009) ou ventes aux enchères annuelles.

Naissance : Le 12 Mai 1958

Décès : Le 30 Novembre -0001

Métier : Styliste

Signe astrologique : Taureau

Ville : Anvers

Top Articles
Hyères 2010 : la Belgique a l'honneur du jury
le 04 Mai 2010 à 12:34

Hyères 2010 : la Belgique a l'honneur du jury

Pour les 25 ans du festival de la mode et de la photographie d'Hyères, le soleil était au rendez-vous...
Les nominés du 25e Festival de Hyères sont...
le 26 Février 2010 à 18:36

Les nominés du 25e Festival de Hyères sont...

Du 30 avril au 3 mai 2010, la 25e édition du Festival International de mode et de photographie de...
Fashion Week Paris Ete 2010: Dries Van Noten
le 01 Juillet 2009 à 00:00

Fashion Week Paris Ete 2010: Dries Van Noten

Coup de tonnerre Sensurround, chez Dries van Noten
Les cils arc-en-ciel repérés sur le podium, on ose ou pas ?
le 01 Mars 2018 à 16:00

Les cils arc-en-ciel repérés sur le podium, on ose ou pas ?

Si en matière de coloration toutes les couleurs sont permises, question cils la palette est souvent plus...
Photos
Autour de Dries Van Noten