Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look
Célébrité
Derniers articles
Le pire et le meilleur d'Adrien Brody
le 29 Janvier 2012 à 18:00

Le pire et le meilleur d'Adrien Brody

Entre mode et cinéma, il n'y a qu'un pas. Vanessa Paradis , Olga Kurylenko et bien d'autres l'ont...
Histoire
CHRONOLOGIE DE ERMENEGILDO ZEGNA

1910 : Ermenegildo Zegna fonde sa maison de couture.
1938 : Début des exportations aux Etats-Unis
1944 : Aldo et Angelo Ermenegildo prennent la relève de leur père.
1955 : L'entreprise compte 1 400 ouvriers.
1980 : Ouverture de la première boutique à Paris.
1999 : Le Groupe Zegna possède huit usines.
2007 : La marque est présente dans 525 boutiques à travers le monde.

HISTOIRE DE ERMENEGILDO ZEGNA

Ermenegildo Zegna est une prestigieuse maison de couture italienne proposant du prêt-à-porter sur-mesure, accessoires et parfums pour hommes. La marque se présente comme le leader mondial de l'habillement masculin haut de gamme.

Ermenegildo Zegna est né en Italie en 1892. A 18 ans, il fonde la maison qui porte son nom à Trivero. Le jeune homme est doué, et les costumes qu'il confectionne sont connus pour leurs matières luxueuses à base de laine et leurs coupes parfaites. Grâce à ce savoir-faire, l'entreprise connaît une croissance fulgurante et vers la fin des années 1930, l'entreprise peut compter sur plus de 1000 employés à son actif.

En 1938, l'entreprise débute ses premières ventes aux Etats-Unis alors que les exportations sont pourtant limitées par les hausses de prix et les privations infligées par la guerre.

En 1942, les fils Ermenegildo, Aldo (né en 1920) et Angelo (né en 1924) rejoignent l'entreprise familiale et la rebaptise Zegna et Fils. Jusqu'en 1955, l'entreprise engagera 1 400 ouvriers et poursuivra son ascension aux quatre coins du monde.

Ermenegildo décède en 1966 à l'âge de 74 ans et ses fils poursuivent ses affaires deux ans plus tard. Ils lancent alors une ligne de costumes produits dans une usine à Novara. Une seconde usine ouvre en Espagne en 1973, et une autre en Grèce en 1975, mais celle-ci sera fermée 2 ans plus tard car jugée insuffisamment rentable. Une usine sera ouverte en Suisse en 1977.

La première boutique à Paris accueille ses clients en 1980, suivie par une autre à Milan, en 1985. En 2007, on comptait 525 boutiques dans le monde dont 252 étaient directement contrôlées par la maison Zegna.

En 1999, le Groupe Zegna possède huit usines en Italie, deux en Espagne, trois en Suisse, une au Mexique et une en Turquie. Beaucoup de pièces de la griffe Zegna sont confectionnés à l'usine mais la majorité des costumes haut de gamme est encore fabriquée sur mesure.

Aldo décédera en 2000, mais Angelo restera le président Honoraire de la marque. L'entreprise est aujourd'hui aux mains de la quatrième génération de la famille Zegna. Celle-ci en est toujours l'heureuse propriétaire et poursuit jusqu'à ce jour l'oeuvre d' Ermenigildo.

Pour la fabrication de ses tisses, c'est en Australie que la griffe trouve les laines les plus parfaites et les plus douces. Depuis 1963, l'entreprise soutient et récompense les efforts de production du pays. Pourtant, l'ancien Premier ministre australien, Paul Keating, fut largement critiqué par le Parti libéral pour avoir porté un costume Zegna... son préféré !

L'empire Ermenegildo Zegna, présent dans plus d'une quarantaine de pays, tisse annuellement plus de 2,3 millions de mètres de tissu, produit 600 000 costumes, 1,6 millions de pièces de vêtements de sport et 1,7 millions d'accessoires textiles. Plus de 7000 ouvriers sont engagés partout dans le monde.

Produits Ermenegildo zegna soft
La maison Zegna propose une gamme complète pour Homme: des costumes, des cravates, des vêtements tricotés, des chemises, des accessoires, des vêtements de sport, des chaussures et du parfum. Les tenues sont en cachemire, en soie ou autre matière luxueuse, et les boutons prennent l'aspect de bijoux.

La collection automne-hiver 2008/2009 est baptisée " Couture ". Elle est caractérisée par des détails tout en finesse et des matières toujours très nobles. La collection " Sartorial " est une garde robe, sobre et élégante avec son style italien raffiné cher destiné aux hommes d'affaires. Elle est créée pour l'homme qui " souhaite exprimer sa personnalité et sa virilité grâce à la coupe impeccable de ses vêtements. ". " Upper Casual " est, quant à elle, une version chic pour les vêtements de loisirs.

La griffe italienne propose également un service sur mesure " Su Misura ". La réalisation d'un costume est tout à fait possible, de même que celle d'une chemise, d'une cravate, d'un manteau, d'un pantalon ou même d'une veste en cuir ou d'une paire de chaussures.

Le client a ainsi le choix entre 450 tissus (sans compter les 200 étoffes destinées aux chemises et 50 references destinées aux cravates), ce qui est une performance dans ce domaine. Il faut alors patienter quatre à six semaines pour pouvoir enfin porter un costume Zegna sur mesure.

La maison réalise des costumes pour sa propre marque, mais fabrique également des costumes pour Gucci, Yves Saint Laurent et Tom Ford. De la même manière, le parfum DI Zegna ESSENZA est commercialisé par YSL Beauté.

Communication
Alors que ses concurrents inondent les magazines de leurs créations, Ermenegildo Zegna ne communique jamais dans la presse.

Gildo Zegna qui n'avait jusqu'alors jamais organisé de défilés de mode, ce qui est tout à fait singulier dans le secteur, disait il y a encore peu de temps " la moindre des manifestations coûte 500 000 dollars, et j'estime qu'avec cet argent on a mieux à faire ".

En réalité un marketing très ciblé et ultra efficace se cache derrière ces propos, et c'est grâce à l'excellence de ses costumes, que Zegna s'est hissé dans l'élite de sa profession. La force de l'entreprise réside dans la maîtrise de A à Z de la filière de production : depuis l'achat de la matière première auprès des éleveurs, jusqu'à la vente dans les boutiques, en passant par la confection. La marque reste encore peu portée sur la communication même si elle est aujourd'hui présente sur les podiums de la Fashion Week de Milan notamment.

Le tailleur italien eu en 2002 une idée très originale pour bien faire comprendre que porter un costume Zegna est un signe de bon goût et de raffinement. Il organise depuis une sorte de prix Nobel de l'élevage de mouton le " Vellus Aureum Trophy ". Les bergers australiens, sud-africains, ou encore argentins se pressent pour présenter leur toison de brebis. Le jeu en vaut la chandelle, puisque que le vainqueur empoche jusqu'à 1,5 kilo d'or !

En quelques années, le concours a permis de réduire considérablement l'épaisseur des très belles fibres de laine qu'utilise Zegna, le record du monde étant en 2006 à 10,3 micromètres ! Avec cette laine d'exception, le tailleur ne tisse qu'une cinquantaine de costumes chaque année, vendue sur mesure à plus de 8000 euros la pièce.

En 2008, après celui de Milan, Ermenegildo Zegna ouvre aux Etats-Unis son premier grand magasin de type vaisseau amiral. Le concept du magasin est conçu par Peter Marino, un architecte moderne de luxe. Zegna combine dans ce temple du raffinement pour homme le meilleur du design traditionnel et du contemporain. L'idée est de proposer aux clients une sorte d'aventure tactile lors d'un parcours sur différents étages : le client est invité à toucher, à voir, et à ressentir.

Top Articles
Le pire et le meilleur d'Adrien Brody
le 29 Janvier 2012 à 18:00

Le pire et le meilleur d'Adrien Brody

Entre mode et cinéma, il n'y a qu'un pas. Vanessa Paradis , Olga Kurylenko et bien d'autres l'ont...
Autour de Ermenegildo zegna soft