Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zoé Adjani : premiers pas à Cannes 39 ans après sa tante Isabelle Adjani

La projection du film "Sicario", en compétition officielle cette année, a attiré les foules ce mercredi 20 mai 2015 à Cannes. Parmi les nombreuses personnalités à monter les marcher pour l'occasion, Zoé Adjani. Une première apparition cannoise réussie 39 ans après sa tante, Isabelle... 

C'est en 1976 qu'Isabelle Adjani, 21 printemps, monte pour la première fois les marches du Palais des Festivals de Cannes. Cette année-là, elle est au casting du film "Le Locataire", long métrage de Roman Polanski, en compétition officielle. Presque quarante ans plus tard, c'est une autre femme de la famille Adjani qui attire l'attention des photographes, Zoé.

Difficile de se faire remarquer au milieu d'amazones en robes sexy comme Kendall Jenner, Karlie Kloss ou bien la superbe Sophie Marceau ce mercredi 20 mai 2015 lors de la projection du film en compétition officielle "Sicario" de Denis Villeneuve. L'apparition de Zoé Adjani fait pourtant le miel des médias, il faut dire qu'elle a un petit quelque chose d'émouvant.

1976-2015 : Zoé Adjani, digne héritière d'Isabelle

Jolie brune de 16 ans, elle reprend le flambeau 39 ans après les premiers pas cannois de sa tante. Pas de robe de bal au programme pour la jeune femme qui préfère le confort d'un short taille haute et d'une blouse blanche, le tout en sublimant sa silhouette sur une paire de sandales compensées, prenant la pose comme une pro aux côtés de Jérôme Enrico qui lui a offert son premier rôle au cinéma dans la comédie "Cerise".

Une première fois à Cannes réussie pour Zoé, en espérant qu'elle ne se retrouve pas au coeur d'un scandale dans quelques années comme ce fut le cas pour sa tante en 1983. Après avoir refusé de se rendre à une conférence de presse pour "L'été meurtrier", elle avait entraîné une grève des paparazzi au moment de sa montée des marches, allant même jusqu'à lui tourner le dos. Ambiance...

À ne pas rater