Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zahia : alerte décolleté pour un discours engagé pour le "Grand Journal"

Zahia était, hier soir, 16 juin 2015, l'invitée du "Grand Journal" de Canal+. Evoquant la campagne de la PETA pour laquelle elle a posé nue et sa décision de devenir végétarienne, la bombe a révélé un côté d'elle que le public connait peu. 

Après avoir posée nue pour la nouvelle campagne pro-végétarienne de la PETA, Zahia était l'invitée spéciale du "Grand Journal" de Canal+. Armée d'un décolleté vertigineux, la bombe a surtout fait savoir combien la cause lui tenait à coeur et son envie de sensibiliser le public. Focus sur ses déclarations.

Zahia, sexy et engagée pour la PETA

C'est une nouvelle facette de la jeune femme que l'on découvre sur le plateau de Canal+. Et si Zahia excelle dans l'art du décolleté vertigineux, elle est pourtant venue passer un message qui n'est pas à prendre à la légère. Accompagnée d'Isabelle Goetz, porte-parole de la PETA, la belle blonde avait des choses à dire contrairement à ce que certains pensent. Quant à ceux qui n'auraient pour seul intérêt le décolleté de Zahia, grand bien leur fasse.

Sur le plateau du "Grand Journal", celle qui devrait débarquer au cinéma revient sur sa décision de devenir végétarienne, c'était "il y a trois ans", a-t-elle précisé. Et quand on lui demande si la viande lui manque, Zahia semble plus que bien avec ses habitudes alimentaires : "Ça ne me manque pas du tout de participer à ce carnage et à ce massacre. J'ai meilleure conscience maintenant". Aujourd'hui, le but de Zahia est, comme elle le confie, de s'engager plus dans la cause : "Je suis devenue égérie mondiale, maintenant j'aimerais militer plus !".

Son engagement, elle l'avait déjà évoqué dans le communiqué de la campagne pro-végétarienne, déclarant : "L'homme se donne le droit non seulement de tuer les animaux mais également de les tuer dans des circonstances toujours plus atroces. Et tout cela uniquement pour son bon plaisir, pour sa satisfaction personnelle... Cela me révolte depuis toujours, parce que depuis toujours je suis du côté des animaux. Alors si comme moi vous ne voulez pas que les animaux soient maltraités, torturés et tués, s'il vous plaît, faites comme moi et passez plutôt aux repas végétariens". Une position qu'elle revendique alors qu'elle approuve avec force la campagne. "Elle permet d'éveiller les esprits sur la cause animale", déclare-t-elle. Il faut dire que l'affiche choque, mais c'est visiblement ce qui plait à la bombe à la célèbre chute de reins : "Quand on montre un être humain, un homme ou une femme, comme un morceau de viande, ça choque tout le monde. Le problème, aujourd'hui, c'est que quand il s'agit d'un animal, cela ne choque personne. (...) C'est ce qui m'a motivée à faire cette photo".

Et quand on lui demande ce qu'elle aimerait dire à un boucher invité sur le plateau du "Grand Journal", elle rétorque avec aplomb : "il devrait fermer, ce qu'il fait est barbare et cruel". Dommage que ce dernier n'ait trouvé qu'à répliquer : "Elle a un très beau jarret !". Classe.

À ne pas rater