Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Yves Saint Laurent, les grandes créations du couturier français

La robe Mondrian, en hommage au peintre, le smoking, la saharienne, les premiers jeux de transparence, le premier jumpsuit... Pendant 40 ans, Yves Saint Laurent va transformer la garde-robe des femmes avec une détermination folle et un talent immense. Une révolution du vêtement que Jalil Lespert dépeint dans son film hommage au couturier français, au cinéma cette semaine. L'occasion de revenir sur les grandes créations du petit prince de la mode.

Les codes du masculin revisités
Révolutionnaire. Voilà certainement l'un des qualificatifs les plus justes pour désigner le travail d'Yves Saint Laurent devenu à 21 ans le plus jeune couturier au monde. Chez Dior d'abord puis à la tête de sa propre maison en association avec Pierre Bergé, il réinvente le style au féminin, bouscule ses codes quitte à créer le scandale avec son premier smoking pour femmes en 1966 suivi du premier tailleur-pantalon. La silhouette féminine se libère, plus assurée, plus audacieuse, elle prend du pouvoir, s'émancipe mais reste toujours symbole de séduction.

L'art et la mode selon YSL
Présentée pour le défilé Haute Couture automne-hiver 1965, la robe Mondrian, en hommage au peintre, fait partie des incontournables de l'oeuvre Yves Saint Laurent. Courte et droite, c'est surtout son imprimé inspiré directement des peintures de Mondrian qui lui vaut un succès phénoménal. Print géométrique, épaisseur de traits différentes, couleurs franches... le motif est jugé extrêmement audacieux pour l'époque, et ça plait. Yves Saint Laurent est rebaptisé le "Roi de Paris" par tous les magazines de mode. Sa passion pour l'art ne s'arrête pas là puisque l'année suivante il fait défiler une collection "Pop Art" en hommage au pionnier du genre Andy Warhol. 1967, c'est l'Afrique qui l'inspire. La ligne Printemps-Eté 1967 et ses robes Bambara fait sensation : perles de bois, raphia, coquillages... sa collection ethnique à tendance écologique le place en précurseur d'une mode que l'on connait bien aujourd'hui.

Mais aussi...
Yves Saint Laurent c'est aussi le premier caban, le premier trench-coat en 1962, la saharienne en 1967 qu'il ne quittera plus, revisitée, épurée dans ses collections futures. Le jumpsuit en 1968. C'est aussi la robe transparente qui fit couler beaucoup d'encres au point que certains magazines américains ne publieront pas ces créations, trop "shocking" visiblement.

Pionnier, visionnaire, audacieux, admiré, critiqué... Yves Saint Laurent et sa révolution ont à jamais marqué la mode, celle des femmes surtout dans leur quête vers l'émancipation.

À ne pas rater