Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Years & Years : secret d'un tube, Beyoncé et tournée... l'interview décalée

En lice pour deux récompenses aux MTV Europe Music Awards 2015, Years & Years est incontestablement l'un des groupes de l'année, qu'ils repartent un prix en poche ou non. Puretrend a rencontré le trio électro pop anglais mené par Olly Alexander lors de leur passage à Rock en Seine en août 2015. L'occasion de discuter bières, body à strass et petits pois (et musique un peu quand même).

Claquettes Nike aux pieds et maillot de basket sur le dos, c'est de manière détendue qu'Olly Alexander, leader charismatique de Years & Years enchaîne les interviews aux côtés de Mikey Goldsworthy (basse) et d'Emre Turkmen (synthétiseur) chez qui T-shirts et shorts sont de rigueur. C'est d'ailleurs tel quel que le trio compte monter sur scène. "On a oublié nos combinaisons en latex !"plaisante Olly, clin d'oeil à la tenue zébrée de Marina and The Diamonds projetée sur le grand écran de l'Espace VIP de Rock en Seine. Le ton de l'interview est donné.

Years & Years a déjà quelques années d'existence, mais cette année est décidément la vôtre, après tout vous avez gagné le prix de "Son de 2015" par la BBC. Est-ce que vous ressentez une certaine pression de devoir vous montrer à la hauteur de cette distinction ?

Olly : Je pense qu'on fait ça depuis longtemps maintenant, on sait qui on est et en réalité on a limite moins la pression. Il suffit d'être à l'aise avec sa musique, faire son truc et être reconnaissant.

La première fois que vous vous êtes produits en live pour un événement d'envergure c'était au Future Festival de la BBC après votre récompense. Depuis, vous êtes partis en tournée au quatre coins du monde. Est-ce que vous avec l'impression qu'il y a eu un changement maintenant lorsque vous montez sur scène ?

Olly : On est définitivement plus à l'aise.

Emre : Je me souviens à quel point je pouvais être nerveux avant de monter sur scène. Maintenant, ce n'est plus le cas, je me sens à l'aise aussi. Bien sûr, il y a bien des moments où c'est vraiment terrifiant mais maintenant j'ai plutôt hâte d'y être.

Mickey : C'était très stressant.

Emre : Je pense que plus tu deviens bon en tant que groupe, moins stressant ça devient parce que tu fais confiance aux autres membres du groupe pour être au top. C'est plus fun ! C'est le plus gros changement qui vient du fait de beaucoup tourner, tu maîtrises plus.

Olly, petite question, comment quelqu'un passe du casting de "Skins" à leader d'un groupe qui se produit à Glastonbury ?

Olly : Heu... tu...

Erme : Tu dois décrocher un contrat avec une maison de disques !

Olly : (rire) Oui voilà. Non sérieusement, j'ai commencé la musique et la comédie très jeune, à jouer autant qu'à écrire et composer, et au final j'ai dû choisir une des deux carrières et j'ai choisi la musique.

Pas de retour à la télévision possible ?

Olly : Si pourquoi pas un jour, mais en ce moment, je ne le sens pas vraiment.

Et c'est quoi du coup le secret du succès de Years & Years, comment arrivez-vous à créer des morceaux qui fonctionnent aussi bien qu'on les écoute seul chez soi, en boites de nuit ou en festivals ?

Mickey : Des paroles déprimantes et du bon beat (rire).

Emre : Je pense que le principal c'est que les morceaux aient un sens profond.

Olly : Oui ! Je pense que si c'est une bonne chanson, tu vas avoir envie de l'écouter n'importe quand, seul ou pas, et n'importe où. Et quand tu joues en live, tu essaies de rendre les titres plus appropriés à la scène avec un côté plus dansant.

Emre : La musique doit être intéressante aussi pour que ça fonctionne.

Olly : Exactement !

Dans vos morceaux, on retrouve des éléments electro pop, de la house et du R&B. Vous êtes d'ailleurs fans d'artistes 90's comme Blu Cantrell et Sean Paul. Vous avez déjà fait une reprise de "Breathe" sur votre EP " Take Shalter ". Si vous deviez faire une cover de Sean Paul vous choisiriez laquelle ?

Olly : Laquelle fait hmmmm (il chantonne) déjà ?

Emre : "Baby Boy".

Olly : Oh mon dieu, oui voilà "Baby Boy". Avec Beyoncé !

Lequel d'entre vous ferait Queen B ?

Emre : Ça ne me dérange pas.

Mickey : On s'en fiche, on fera juste pierre papier ciseaux.

Olly : Ah parce qu'on se dispute le rôle maintenant (rires) ?

Celui qui fera Beyoncé devra porter les mêmes tenues sexy quand même...

Emre : Oh oui, carrément ça ne me dérange pas.

Hâte de voir le résultat... D'ailleurs en parlant de clip, on retrouve l'actrice Emily Browning dans "Take Shalter" parce que Olly la connaît de ses années de comédie. Est-ce que vous avez pensé à faire un clip avec les acteurs de "Skins" ?

Olly : Oh, je n'y ai pas pensé !

Emre : Tu étais seulement dans genre, deux épisodes de toutes manières (rires).

Mickey : Il y avait qui que l'on connaît avec toi dans l'épisode ?

Olly : Hannah (Murray).

Emre : Elle n'est pas dans "Game of Thrones" maintenant ?

Olly : Si !

Mickey : Alors elle peut être dans notre prochain clip. On aura qu'à faire une vidéo sur le thème de "Game of Thrones". Ça serait top !

Et les loups iraient avec quelle chanson de votre album ?

Emre : "Ties" ?

Olly : Ou une nouvelle ?

En parlant de nouveaux morceaux, c'est quoi votre prochain challenge pour 2015 ?

Mickey : Boire autant de Carlsberg qu'on peut (rires).

Olly : Arriver à gérer en même temps la tournée et la vraie vie. C'est dur de voir tes amis, voir ton copain.

Mickey : Parfois, tu dois emmener ta vraie vie sur les routes pour que ça fonctionne.

Vous avez toujours du temps pour votre vraie vie du coup ?

Olly, Mickey & Emre : Non !

Olly : Mais tu dois apprendre à faire des breaks

Mickey : On a un jour off lundi !

Olly : Voilà, deux jours off en une semaine c'est un peu le rêve.

Mickey : Et après tu pars en vacances aussi.

Olly : Oui, je vais partir un peu avec mon copain.

Mickey : Et boire de la Carlsberg !

Pour finir, petit quizz de connaissances. Avant d'être signés Mercury en France, vous avez collaboré avec le label français Kitsuné. Vous avez retenu des mots dans notre langue ?

Emre : Un petit peu (en français).

Mickey : Soupçon (en français).

Emre : Mon mot français préféré c'est "petit pois".

Olly : Moi j'aime "Pamplemousse"

Emre : C'est danois !

Olly : Mais non c'est français.

Emre : Ah ok... et bien je préfère petit pois.

Olly : Voilà, vous avez les meilleurs mots de festival ! (Rires)


Propos recueillis par Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater