Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Yannick Noah : ''Avec ce nouvel album, je me mets en danger''

A 53 ans, Yannick Noah revient avec un nouvel album, "Combats Ordinaires". Un onzième opus nettement plus engagé que les précédents, dans lequel l'ex-tennisman dit "se mettre en danger".

Longtemps dans le top 3 des personnalités préférées des Français, Yannick Noah revient cette année à sa passion, la musique, avec un 11e album. "Combats Ordinaires" sort le 2 juin et déjà, son interprète en parle comme d'une nouvelle étape dans sa carrière. "Ce disque a été un véritable virage", confirme-t-il au magazine Gala. La preuve qu'à 53 ans, le chanteur n'a pas fini sa révolution.

"Je ne voulais pas rester dans une ligne confortable"

Deux ans après la sortie de son précédent album, Yannick Noah revient à la chanson. Et le retour se fait en force. En effet, son nouveau single extrait de "Combats Ordinaires" et baptisé "Ma colère" n'a pas manqué de faire parler, ni de faire réagir Marine Le Pen. L'ex-tennisman s'y attaque au Front National et à la montée des extrèmes. Un texte engagé qui incarne ce nouvel opus.

"Je suis tellement content de cet album. Je n'ai jamais ressenti ça. Avec ce nouveau disque, je me mets un peu en danger parce que je ne voulais pas rester dans une ligne confortable et continuer simplement dans une voie où il y a un succès que le public connaît déjà. Là, il y a autre chose."

Pour ce 11e album, il s'est entouré de ses complices de toujours, mais aussi de nouveaux auteurs, histoire de se renouveler. "J'ai travaillé avec les mêmes auteurs que par le passé, mais également avec des nouveaux qui m'ont apporté une nouvelle vision. Parmi eux, des jeunes mais aussi Jean-Louis Aubert, qui m'a écrit trois chansons, et également Grand Corps Malade. Ce sont des textes que j'ai interprétés avec une immense joie."

Il a refusé "The Voice"

Son retour sur scène, le père de Joakim Noah - élu meilleur défenseur de la NBA - l'attend avec impatience. "Je suis très exité et ça va être long d'attendre. J'adore la scène et j'aime pouvoir chanter tous les jours ici et là avec mon groupe. C'est ce que j'aime faire par-dessus tout."

En guise de préambule, il s'est invité samedi soir sur le plateau de "The Voice", pour la finale, le temps d'une chanson. A Gala, il raconte qu'il a refusé il y a quelques années la place de coach qu'on lui avait offert, au profit de Jenifer et de Florent Pagny. "On m'avait proposé au début mais je n'ai pas accepté. J'ai cinq gosses et j'ai besoin de passer du temps avec eux, surtout qu'il y en a trois qui vivent aux Etats-Unis, donc forcément, j'ai envie de les voir le plus régulièrement possible." Un vrai papa poule.

À ne pas rater