Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Vous n'avez pas compris, Anna Wintour ne quittera jamais le Vogue

.

A l'idée de voir son carré quitter les bureaux du Vogue, on a eu des frissons d'excitation. Qui pour prendre sa place ? Quelle dernière couverture signature pour le magazine référence ? Aucune raison de s'enflammer, le directeur du groupe Condénast vient de détruire toutes les rumeurs. Si on ne peut même plus rêver... 

On l'imaginait déjà dans un clip comme ceux de Beyoncé, renversant les ordinateurs dans l'open space du Vogue New York pour acter sa démission après 30 ans de bons et loyaux services. Sur la dernière couverture, elle posait nue à côté de Kim Kardashian pour mettre en image un passage de témoin auquel personne ne s'attendait. Dans nos rêves, voilà le scénario que l'on s'est fait pour le départ en grande pompe d'Anna Wintour à la retraite. Mais en fait non.

Visiblement, elle préfère s'ennuyer encore quelques années à côté de rappeurs (pas ceux qui se battent au duty free, les américains stylés) en front-row de Dior plutôt que de se retirer dans les Hamptons pour faire du tricot. C'est le directeur du groupe auquel appartient le Vogue qui a brisé tous nos fantasmes en deux tweets.

"Anna Wintour est une dirigeante incroyablement talentueuse et créative dont l'influence ne peut être mesurée. Elle fait partie intégrante de la transformation de notre entreprise et elle a accepté de travailler avec moi indéfiniment en tant que rédactrice en chef de Vogue et directrice artistique de Condé Nast".

A 68 ans, l'Anglaise n'a donc pas l'intention de lâcher l'affaire. Il serait peut-être temps de laisser la place aux jeunes ? Comme lorsqu'on regarde "Le Diable s'habille en Prada", on a envie que la relève détrône la Reine. Anna, on t'aime, mais pars vite avant qu'on ne puisse plus voir ton brushing parfait.

.

Ce genre de personnalités qui ne lâchent rien...

Ce phénomène n'a pas l'air si insolite dans le milieu de la mode. Karl Lagerfeld ne pourra bientôt plus marcher mais refuse de laisser sa place à un directeur artistique qui sait faire des selfies (sale temps pour les gens qui choisissent cette voie, par ailleurs...). Kate Moss ne compte pas laisser la vedette à sa soeur et enchaîne les campagnes en noir et blanc pour qu'on ne remarque pas ses rides (et sa chirurgie). Inès de la Fressange signe sa 526ème couverture du Elle, en toute détente et en pantalon blanc en lin, évidemment. Bref, on commence à s'ennuyer légèrement.

Allo la mode de 2018, je vous propose mon CV en pièce jointe. Cordialement.

Pauline Arnal

À ne pas rater