Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Viktor & Rolf

Défilé Viktor & Rolf - L'Estrop Produccions S.L. - Paris Printemps Eté 2011
Défilé Viktor & Rolf - L'Estrop Produccions S.L. - Paris Printemps Eté 2011

Aisance et douceur chez Viktor & Rolf

Le duo préféré des fashionistas en mal de sensations fortes aborde la saison prochaine avec plus de retenue et de calme qu'à l'accoutumée. Dédiée à la chemise d'homme et à ses déclinaisons multiples, la collection des designers hollandais remet ce pilier de la garde-robe au goût du jour, s'amusant avec les longueurs, les proportions, les rayures et les matières, laissant régner une décontraction vestimentaire visible sur de nombreux podiums cette saison.

Une longue robe chemise se glisse dans un short à pinces, laissant ses deux pans frontaux joliment flotter sur la jambe, évoquant l'exotisme et le confort d'une djellaba marocaine. Les tissus sont fluides et légers, comme bercés par la brise. Viktor & Rolf s'amusent avec les découpes, les plastrons et les boutons de manchette, reprenant ces éléments masculins pour en faire des motifs de décoration.

Les tons de dragées pastel introduisent un thème parallèle à ces chemises revisitées, celui du mariage et du vêtement de cérémonie. Organza, guipure et volants blancs apportent une touche de sophistication à ces modèles, à la fois romantiques et élégants. Ce blanc virginal s'impose d'ailleurs comme la non-couleur de la saison, marquée par un désir de changement et surtout d'harmonie.

Les robes moulantes courtes aux effets drapés et bouillonnés sont moins convaincantes, évoquant un autre type de femme que celui des premiers passages. Les créateurs hollandais sont néanmoins dans leur élément avec les silhouettes clôturant le show, immenses robes d'apparat évoquant les infantes de Vélasquez. Positive et enjouée, la collection amène un joli brin de fraicheur au calendrier parisien.

Philippe Pourhashemi

 

À ne pas rater