Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Victoria Beckham dévoile les secrets de sa routine fitness intensive

Victoria Beckham s'est confiée sur sa routine fitness au Vogue Netherlands. Des confidences qui ne manqueront pas d'étonner voire de créer l'admiration de plus d'un(e) d'entre nous...

Si Victoria Beckham affiche une silhouette fine et tonique, ce n'est pas sans efforts. Comme de nombreuses stars et anonymes, la créatrice de mode est une accro des exercices physiques. La mère de Brooklyn, Romeo, Cruz et Harper s'est ainsi confiée sur sa routine fitness intensive au Vogue néerlandais. Ou le secret d'une routine bien rodée et qui demande un mental de fer.

"Je commence par un footing de 4 km tous les matins et je travaille avec un coach personnel durant une heure, ce qui me donne assez de temps pour préparer les avocats de Romeo", a-t-elle confié à Vogue Netherlands, "Son toast saute du grille-pain à la minute où il descend pour le petit-déjeuner". Non seulement Victoria Beckham semble être la femme accomplie par excellence mais se révèle aussi une vraie Wonder Mum.

Ce n'est pas la première fois que la reine du style s'ouvre sur sa routine de fer. Plus tôt dans l'année, elle racontait au ELLE UK : "Habituellement, je me réveille, je fais le moitié de mes exercices - soit une heure - je réveille les enfants, leur prépare leur petit-déjeuner, les emmène à l'école, je reviens et fais une nouvelle heure d'exercices, je me douche puis je me mets au travail". Autant dire une première journée avant d'enfiler son costume de créatrice de mode. Au ELLE US, l'épouse de David Beckham a également dévoilé des habitudes alimentaires résolument "healthy". "Vous savez, je mange très sainement", déclarait-elle alors, "Je mange beaucoup de poissons, de légumes et de fruits. Je m'entraîne tous les jours, soit six à sept jours par semaine". On l'aura compris, une silhouette comme celle de Victoria Beckham, ça se travaille !

Une victime récurrente du "body shaming"

Pour autant, l'ex-Spice Girls n'est pas épargnée par le "body shaming", ce phénomène qui implique de porter un jugement sur le poids et l'apparence d'une personne. Et le "skinny shaming" (le fait d'humilier les femmes minces) est tout aussi condamnable que le "fat shaming" (le fait d'humilier les femmes grosses). Un phénomène particulièrement exacerbé concernant le corps des femmes, déjà pourtant bien mis à mal par l'hyper sexualisation affichée, entre autres, par la publicité et par les injonctions sociétales à l'égard des personnes de sexe féminin.

Ainsi, la fine silhouette de Victoria Beckham est souvent vivement critiquée. Dernièrement, c'est une enseigne vendant des pâtes à pizza qui a comparé la finesse de la pâte à la silhouette de l'ex-Spice Girls. "Goûtez notre nouvelle pizza Victo­ria Beck­ham, fine et craquante, avec sa pâte de 2 mm d'épaisseur seule­ment !", pouvait-on lire sur cette publicité. Le tout accompagné d'une illustration de la créatrice de mode avec une silhouette squelettique à côté de laquelle on pouvait lire "Icône de la mode anorexique".

Une pub qui a fait bondir la star mais aussi de nombreuses associations qui luttent contre l'anorexie. "C'est d'une part tout à fait inapproprié de banaliser un tel trouble du comportement, et d'autre part il s'agit tout bonnement de diffamation envers une personne publique, cela fait beau­coup de mal à sa répu­ta­tion. Malheu­reu­se­ment pour eux, cela relève désor­mais de la loi", avait déclaré le porte-parole de la créatrice. Il semble bien temps que les mentalités bougent. Et puis, qui pourrait se vanter de tenir la routine fitness de Queen V une semaine ?

À ne pas rater