Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Victoires de la Musique 2013 : on regarde... ou pas ?

Ce week-end sera placé sous le signe de la musique ou ne sera pas. Alors que les américains attendent avec impatience la cérémonie des Grammy Awards dimanche 10 février, chez nous les festivités commencent plus tôt. C'est ce soir, vendredi 8, que se déroulera la 28ème édition des Victoires de la Musique retransmis en direct du Zenith sur France 2 à 20 h 50. Parmi les invités cette année, on retrouve Lou Doillon, Tal et C2C. Seulement, une cérémonie sans Rihanna, Beyoncé et co. est-ce que ça vaut le coup de regarder ? Oui... et non. On vous explique pourquoi.

Pour :

- Des news face mises à l'honneur.
Qu'on se le dise, il n'y a pas que les chanteurs et chanteuses qui faisaient danser nos parents dans leur jeunesse qui soient invités à la cérémonie. Cette année, les nominés comme les invités sont tous issus d'univers bien différents. Certes on retrouve certains incontournables comme Benjamin Biolay, M ou encore Françoise Hardy, mais les grands favoris de 2013, ce sont les DJs de C2C qui ont mis le feu à Rock en Seine cet été ! Et parmi ceux qu'on a hâte de voir sur scène, il y a également la fashionista Lou Doillon nominée dans la catégorie Artiste féminine grâce à son album I.C.U. Étrangement, elle est en compétition avec Céline Dion, mais c'est ça aussi les Victoires de la musique.

- On attend un scandale !
Chez nous, on n'a jamais vu une invitée des Victoires faire un scandale avec une robe trop osée comme Jennifer Lopez mais la cérémonie a connu son lot de scandale. En 2002 par exemple, le leader des Noir Désir, s'en prend à Jean-Marie Messier pendant son discours. En 1996, la victoire de la chanteuse quasi-inconnue Stephend face à Ophélie Winter fait le buzz. On crie à l'époque au favoritisme. Cette année, Orselan, un artiste dont le nom est souvent associé au scandale, sera sur le plateau.

- Un invité international ?
C'est Vincent Frèrebeau, président des Victoires de la musique, qui l'a annoncé au cours de son interview pour Le Figaro, cette année, un artiste international sera présent à la cérémonie. Pour l'instant, l'identité de l'invité reste un secret et on aimerait bien savoir de qui il s'agit.

- Les Victoires de la musique se modernisent
On vous l'accorde, les VDLM ont un petit côté ringard et fleure bon la naphtaline. Mais depuis quelques années, elles se modernisent. Déjà, en passant du samedi au vendredi et en prime time, les Victoires tente d'attirer un public plus large. Même du côté présentation on fait peau neuve avec en guise de chefs d'orchestre Virginie Guilhaume et Laurent Ruquier.

Contre :

- La durée
La cérémonie a beau avoir été coupée en deux avec les "révélations" en deuxième partie de soirée, la remise des prix dure quand même 3 heures montre en main.

- un show pas chaud ?
Amateur des cérémonies types MTV Video Music Awards, passez votre chemin. Ici ce ne sont pas les titres passant le plus en radio qui sont récompensés et Psy ne fera pas danser avec son "Gangnam Style" comme ce fut le cas lors des NRJ Music Awards 2013. Mais est-ce vraiment un mal ?

À ne pas rater