Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Véronique Genest : Julie Lescaut l'éternelle en 20 photos

Véronique Genest, brune en 1985.
Véronique Genest, brune en 1985.

Le 23 janvier 2014 sera diffusé le tout dernier épisode de Julie Lescaut, célèbre série policière française. L'occasion de se pencher sur le parcours de celle qui l'a incarnée pendant plus de 20 ans : Véronique Genest, éternelle rousse flamboyante.

Julie Lescaut peut être considérée comme la pionnière des séries policières. Si aujourd'hui chaque chaine possède sa, voire ses séries policières, lorsque le premier épisode de Julie Lescaut a été diffusé en 1992, ce type de programme n'était pas forcément aussi populaire qu'aujourd'hui.

Cette série a notamment rencontré un énorme succès pendant ses 22 ans d'existence grâce à celle qui a incarné le commissaire Lescaut, celle qui lui a prêté son caractère de battante, sa rousseur flamboyante : Véronique Genest.

Révélée grâce à la mini-série Nana, déjà la télévision au début des années 1980, Véronique Genest est devenue une figure emblématique du petit écran grâce à Julie Lescaut. De nombreuses fois récompensée aux 7 D'or pour son rôle de policière, elle a même reçu la légion d'honneur des mains de Jacques Chirac en 2004.

Si l'actrice a souvent confié qu'elle s'était beaucoup battue pour que Julie Lescaut reste dans la grille des programmes pendant si longtemps, elle déclare aujourd'hui être plutôt contente que la série prenne fin. Elle l'a clairement avoué à Télé Grandes Chaines : "J'ai toujours affirmé que j'arrêterais Julie quand j'en aurais marre. Et là, je n'étais plus en adéquation avec elle".

Cela peut se comprendre, après deux décennies, il est temps de raccrocher pour Véronique Genest qui, à 57 ans, n'était clairement plus en phase avec Julie : "Les flics évoluent, ils ne restent pas commissaire toute leur vie. Ma pauvre Julie commençait à s'encroûter. Le fait qu'elle soit encore commissaire la rendait presque ringarde. [...] avant j'adorais faire mes cascades, me rouler dans la boue... Là, ça finissait par me gonfler. À 57 ans, ça devenait franchement ridicule. Il était temps que ça s'arrête."

À ne pas rater