Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Véronique Genest complexée : "J'ai pris 20 kilos, je suis un éléphant !"

L'arrêt de Julie Lescaut après 22 années de bons et loyaux services aurait-il déprimé son interprète, Véronique Genest ? Interviewée par Gala, la comédienne révèle avoir pris beaucoup de poids et complexer à cause de sa nouvelle silhouette.

"J'ai passé ma vie au régime. Ah, j'en ai perdu des kilos ! Que j'ai repris avec bonus. L'accordéon, ça s'appelle... Les flonflons de cet instrument-là, je ne veux plus les entendre. Ce n'est pas parce que j'ai arrêté de fumer que je dois me transformer en baleine. Ce n'est pas parce que j'avance en âge que je dois m'échouer mollement sur la rive de ma vie. J'ai décidé de réagir, de me prendre en main : je pars en cure. Une cure qui devrait me permettre, paraît-il, non seulement de maigrir mais surtout de rester mince. J'y crois pas vraiment, mais j'ai envie d'essayer. Vous voulez venir avec moi ?"

Cette tirade, c'est Véronique Genest qui en est l'auteur. Dans son livre, "46/38 Guerre et poids", paru en 2008, la vedette du petit écran évoquait ses kilos en trop et sa bataille contre le grignotage. Quelques années plus tard, il semblerait que la guerre ne soit pas terminée.

Discrète depuis la fin récente de la série qui la rendue célèbre, "Julie Lescaut", la comédienne s'est confiée au magazine Gala. Bientôt à l'écran dans le téléfilm "La disparue du Pyla", Véronique Genest évoque ses complexes. A 57 ans, elle avoue avoir eu du mal à faire avec sa féminité. "Au fond de moi, j'ai toujours été un garçon". La maternité lui a permis de devenir un peu plus "femme".

Surtout, ce sont ses kilos en trop qui aujourd'hui la complexent. "Je viens de prendre 20 kilos, je suis un éléphant !". Celle qui a jugé la fin de "Julie Lescaut" "très émouvante" explique qu'elle a dernièrement mangé "comme une ogresse". Pour compenser son chagrin de voir la série se terminer ? Prendre autant de poids n'a en effet rien d'anodin.

Mal dans sa peau, l'actrice préfère se cacher. "Je n'ai surtout pas envie qu'on me photographie, qu'on me regarde, qu'on me voit". Celle qui - comme d'autres - a essayé de se lancer dans la politique craint peut-être pour son avenir. A ce propos, elle tacle : "Pourquoi les comédiens de série ne seraient-ils pas capables de faire du cinéma, alors que les acteurs de cinéma tournent des séries ? C'est n'importe quoi, d'autant qu'eux font moins d'audience !"

À ne pas rater