Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Vanessa Paradis : une rivalité montée de toutes pièces avec Elsa

Adolescentes stars, Vanessa Paradis et Elsa étaient considérées comme deux rivales de la chanson dans les années 1980. En réalité, cette construction médiatique infondée a fait souffrir les deux jeunes femmes, alors toutes les deux amies.

L'histoire de la musique est jalonnée de grandes rivalités : les Beatles et les Rolling Stones, Justin Bieber et les One Direction... et Vanessa Paradis et Elsa, dont la carrière a explosé dans les années 1980 alors qu'elles n'étaient qu'adolescentes. Il était alors facile de les comparer et de faire jouer la rivalité entre la brune gracile qui chantait "T'en va pas" et la blonde rebelle qui susurrait "Joe Le Taxi"... ce que la presse s'est empressée de faire à l'époque.

Vanessa Paradis "vivait dans un climat agressif très traumatisant"

Cependant, les deux jeunes femmes ont beaucoup souffert de cette prétendue rivalité, devant déjà gérer une forte pression et une impressionnante médiatisation à un très jeune âge. C'est ce que révèle Elsa dans une interview accordée au magazine pour enfants Doolittle : "Pour nous c'était chiant, avoue Elsa. Parce que ce n'était pas le cas dans la vie. On se parlait souvent au télé­phone, parce que ce qu'on vivait était très pénible".

C'est Vanessa Paradis qui a alors subi la plus grande violence médiatique, se souvient Elsa : "À l'époque, elle était dans un truc très angoissé et très angois­sant. Elle vivait dans un climat agres­sif très trau­ma­ti­sant. Ce qu'elle a vécu à 14 ans, je ne le souhaite à personne. Elle se faisait insul­ter par tout le monde. Elle sortait de scène en pleu­rant, c'était atroce. Vanessa était blonde, elle se faisait lisser les cheveux, elle portait des jupes un peu courtes. Elle bougeait de façon un peu sugges­tive, mais c'était sa façon à elle de bouger. Tout cela a été mal inter­prété, parce que je pense qu'il y avait de la jalou­sie. C'était très très violent". Depuis, Vanessa Paradis a réussi à s'imposer dans le milieu et force le respect de tous. Un succès au goût de revanche pour l'adolescente brimée par les médias.

À ne pas rater