Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Valérie Trierweiler : lâchée par tout le monde

Depuis la sortie de son livre "Merci pour ce moment", Valérie Trierweiler subit de nombreuses critiques, mais elle avait quand même pu compter sur quelques soutiens. Aujourd'hui, il semblerait pourtant que l'ex-compagne du président de la République ne puisse plus compter sur ses anciens amis...

Il y a quelques mois, après l'affaire Gayet, Valérie Trierweiler sortait un livre, intitulé "Merci pour ce moment", au sujet de sa vie à l'Elysée auprès du président de la République, François Hollande. Depuis, l'ex-compagne de ce dernier subit de multiples critiques de toutes parts. Que ce soit de la gauche ou de la droite. Le peuple français désapprouve son action et très peu de personnalités la soutiennent encore. Au contraire, nombreux sont ceux qui estiment qu'elle est allée beaucoup trop loin dans ses déclarations, notamment à l'occasion de la promotion de son ouvrage au Royaume-Uni ces dernières semaines.

On pouvait donc déjà compter ses alliés sur les doigts de la main avec, parmi eux, une autre ex-première dame, Carla Bruni, la femme de Nicolas Sarkozy, et le nombre ne cesse de se réduire. Aujourd'hui, il semblerait que l'ex-journaliste de Paris Match ne soit plus soutenue par qui que ce soit à part son seul et unique fidèle, Jean-Luc Romero...

Valérie Trierweiler, critiquée de toutes parts, soutenue par Jean-Luc Romero

Jean-Luc Romero, président d'Elus locaux contre le SIDA, a répondu ce matin aux questions de Noé Da Silva et Vincent Michelon à l'antenne de France Bleu.

Au cours de cette interview, le conseiller régional proche du Parti socialiste a une fois de plus réitéré son soutien à Valérie Trierweiler. "C'est une amie chère et je l'assume. Je suis très étonné de voir tout le monde s'affoler de ce qu'elle peut dire ou faire. C'est une femme libre qui n'a jamais été élue. Elle fait ce qu'elle veut", explique-t-il pour commencer. "A côté de ça, on a des anciens ministres qui ont des comportements plus graves vis-à-vis de la République. Valérie Trierweiler dit aussi des choses positives sur François Hollande, notamment quand elle estime qu'il peut être réélu", déclare-t-il en faisant allusion aux critiques parfois violentes à l'égard du président. Pour autant, les déclarations de Valérie Trierweiler semblent pousser le bouchon un peu trop loin et il semble que "sa vengeance" commence sérieusement à agacer tout le monde.

À ne pas rater
Sur le même thème
Nabilla : tout le monde la lâche