Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Valérie Trierweiler gifle un homme pour muflerie, il porte plainte

Valérie Trierweiler se retrouve une nouvelle fois sous le feu des projecteurs alors que l'ex-Première dame aurait tout simplement giflé un "mufle". C'est la radio RTL qui a révélé que la journaliste avait eu une altercation houleuse avec un homme qui lui aurait demandé des "nouvelles de François"

Ne parlez surtout pas de François Hollande à Valérie Trierweiler. L'ex-Première dame semble assez sensible sur le sujet alors qu'elle a giflé un homme qui lui aurait posé une question indiscrète sur le président. Mais l'altercation n'en serait pas restée là puisque l'homme en question aurait décidé de porter plainte contre elle. Une histoire qui risque de faire du bruit.

Valérie Trierweiler, une gifle puis s'en va !

L'altercation aurait eu lieu hier soir, aux alentours de 22h, dans un café du XVème arrondissement de Paris. Valérie Trierweiler aurait giflé un homme qui lui aurait demandé, de manière volontairement provocante, des "nouvelles de François". Pour l'ex-première dame qui souhaite "passer à autre chose", comme elle l'a confié, c'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. Seulement voilà, en plus de l'emportement de l'auteur de "Merci pour ce moment", la provocateur ne serait autre que Mohamed Rizki, un ancien candidat UMP aux dernières élections municipales à Compiègne dans l'Oise.

Une source a raconté au Parisien que Valérie Trierweiler "est devenue complètement hystérique". Après la remarque moqueuse lancée par Mohamed Rizki, l'ex-Première dame aurait demandé à recevoir des excuses, ce qu'elle s'est vue refuser. "Et puis la baffe est tombée illico", raconte encore la source. Suite à cet houleux accrochage, celui qui a reçu la fameuse gifle aurait porté plainte pour "coups et blessures", au commissariat du XVème.

S'il s'avère que l'affaire est bel et bien réelle, on imagine que c'est de ce tempérament de feu que tient Léonard Trierweiler qui est un véritable serial sniper des réseaux sociaux. Valérie Trierweiler qui faisait une apparition impeccable chez Paul & Joe pour la Fashion Week parisienne, se fait remarquer mais pour une perte de sang-froid cette fois. Quelque chose nous dit que l'affaire n'est pas terminée.

Et si l'histoire n'a pas encore été tirée tout à fait au clair, un tweet mystérieux de Valérie Trierweiler posté hier soir sonne déjà comme un aveu.

À ne pas rater